France-Belgique : trois « Randopélé » transfrontalières

Un couple de Louvain-la-Neuve, Yves et Marie-Camille, développe le concept de randopélé, une randonnée qui relie des hauts lieux spirituels à la frontière franco-belge (province belge du Luxembourg, départements de la Meuse et des Ardennes en France). Ils éditent un topo guide randopélé qui propose trois itinéraires transfrontaliers, allant de de 30 à 60 Km, sur 2 ou 3 jours. Interview.

Qui êtes-vous ?
Mariés depuis 35 ans, nous nous appelons Yves et Marie-Camille. Nous avons 3 fils et 3 petits-enfants. Nous sommes un couple belgo-français. Nous habitons à Louvain-la-Neuve, au centre de la Belgique depuis 30 ans, mais nous avons aussi habité la France et le Canada. Notre milieu de travail, c’est l’école, ce qui nous a amené à rencontrer de nombreux jeunes.

Quelle est votre expérience de la marche
Seuls les hommes de la maison ont une expérience de la marche au long cours (GR en Belgique, en France ou en Grande-Bretagne, pèlerinages Compostelle et Mont-Saint Michel). En couple, nous avons passé plusieurs périodes de vacances en randonneurs lorsque nous étions plus jeunes (France, Belgique, Pays-Bas, Angleterre et Irlande).

Quelle est la genèse de vos randopélés ?
Lors de notre séjour de quelques mois à l’Ermitage de Saint Walfroy en Ardennes (en France), nous avons rencontré plusieurs groupes d’étudiants belges, marchant entre l’abbaye cistercienne d’Orval (province belge wallonne du Luxembourg), la basilique Notre-Dame d’Avioth (Meuse) et l’ermitage de Saint Walfroy (à Margut, Ardennes). C’était leur « temps spirituel » organisé au cours de l’année terminale dans l’enseignement catholique en Belgique. C’est l’origine du mot-valise « Randopélé « .

Il s’agit de faire une démarche qui peut être plus qu’une simple randonnée mais aussi une amorce de pèlerinage entre trois hauts lieux spirituels. L’itinéraire suit une section de la « Via Arduina » vers Compostelle. C’est aussi une microrégion qui a vu passer saint Martin se rendant à Trèves, saint Bernard et les fondateurs d’Orval. Saint Walfroy, le seul  stylite [ermite NDR] de l’Eglise d’Occident, y lutta contre les idoles de son temps. La basilique d’Avioth est toujours un lieu de prière, très fréquenté par des pèlerins. Leurs ancêtres déposaient les offrandes à la Vierge Marie dans la Recevresse , monument gothique unique en France.

Nous avons voulu faire connaître et préciser la dé…marche de ces jeunes pour la rendre accessible à un plus grand nombre. Nous constatons que cette Randopélé intéresse beaucoup de familles et de groupes d’amis, randonneurs, futurs ou anciens pèlerins au long cours.

En quoi consiste cette randopélé ?
L’originalité de cette Randopélé c’est qu’elle est transfrontalière et que l’on ne cesse, selon les itinéraires, de passer de Belgique en France et inversement. Pour faciliter l’organisation, nous avons rédigé un fascicule de 14 pages comprenant une description d’itinéraires, des adresses d’hébergements et leurs prix, des indications sur les transports en commun et les coordonnées de contacts en Belgique et en France. Le livret est accompagné d’une carte IGN de la région (1/33.333°) réalisée par l’office du Tourisme local (« Les trois cantons » en Ardennes de France).

Les itinéraires proposés vont de 30 à 60 Km, sur 2 ou 3 jours. Chacun est alors libre d’organiser la Randopélé en retenant ses places dans les divers lieux d’hébergements choisis, suivant le nombre de Km qu’il souhaite faire.
Nous y ajoutons quelques pistes de réflexions spirituelles pour les pèlerins.

Parallèlement à ce livret, nous avons créé un blog Randopélé qui permet de partir tout de suite de façon virtuelle… pour susciter le désir de se mettre en route. Ce blog sert de « portail » à la diffusion et nous sommes surpris de voir qu’après 1 an, on en demande encore. Les commandes viennent surtout de Belgique car ce sont des lieux très appréciés et facilement accessibles par les transports en commun belges.On peut évidemment accéder à un des points de départ en voiture.

Propos recueillis par Gilles Donada/Blog des marcheurs/février 2009

Partagez !

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans L'agenda des marches, Les interviews du marcheur, Randonnée, Spiritualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à France-Belgique : trois « Randopélé » transfrontalières

  1. luc dit :

    invitation a participer

    Amis marcheurs civiles, militaires, policiers, et autres,

    Pour les amateurs de marche a pied: + – 10, 15 ,25 km ou plus en boucle, voiçi quatre grands rendez-vous incontournables en Belgique et Luxembourg pour l’année 2011, 2012 etc :

    http://www.marche.lu : 18et 19 juin: deux jours de marche au depart de Diekirch GD.luxembourg. org: armée luxembourgeoise

    http://www.marche-mesa.be: ( marche européenne du souvenir et de l’amitié) 28 juin au 01 juillet : 4 jours de marche dans les Ardennes Belges, org: armée Belge ( la plus belle des quatre!)plus de 24.000 inscrits

    http://www.2daagse.be/fr/folder-2011 : deux jours de marche le 07 et 08 mai à la côte belge : plage, dune, polders, village. org: imlwalking.org

    http://www.4jours.be : (marche de l’yser)4 jours de marche du 24 au 27 aout dans les flandres dans le westhoeck: jolies villes et villages Flamands a traverser, org: armée Belge.

    Vous choisisez la formule qui vous conviens.Pas d’oblgation de marcher tous les jours.
    Ouvert aux civiles et militaires, policiers, jeunes et moins jeunes de tous pays (même en uniforme) et nordicwalking.
    Dans tous les cas, possibilité de s’inscrire le matin sur place avant 10.30h ou par internet.
    vous trouverez toutes les infos sur les sites çi-dessus.
    Si vous avez des amis marcheurs, parlez-en autour de vous.

Les commentaires sont fermés.