Solitrek : trekking solidaire au Népal

Solitrek développe le concept de trekking solidaire. Le principe est simple : l’organisme met sur pied un trek au Népal au tarif pratiqué habituellement par les tours operator, mais dont les bénéfices financent des projets de développement locaux que les membres de l’association ont identifiés.

De Tourcoing, Pascale, 43 ans, professeur de sport et Philippe Freychat, 42 ans, directeur recherche & développement expliquent leur démarche. « A travers une structure officielle, expliquent-ils, nous cherchons, tout en utilisant le savoir-faire des népalais, à aider un village de la vallée du Khumbu (vallée de l’Everest) :  Surkey »

Leur blog solitrek.unblog.fr détaille leurs dernières actions : 

En 2007, un trek de seize jours aux pieds de l’Himalaya, comprenant 16 marcheurs, a permis de tripler la capacité de production d’une ferme et d’équiper en fournitures scolaires 25 écoliers du village de Surkey, dont l’un des sherpas est originaire.

En 2008, le projet a pris une dimension familiale : neuf parents et neuf adolescents s’impliquèrent effectuèrent le trek dans la vallée de Khumbu. Avant le départ, concerts, spectacles, ventes d’objets artisanaux, collecte et reventes d’objets usagers permit de rassembler des fonds. Sur place, l’équipe rencontra des écoliers et participa aux travaux de la ferme. A leur retour, le film réalisé durant le séjour a été diffusé dans les écoles.

Durant le premier trimestre 2009, des travaux de réfection de l’école (toit, fenêtres) ont été entrepris.

Interview
Pascale et Philippe Freychat

« Les projets de solidarité
sont élaborés avec deux sherpas du village »

Combien de temps passez-vous en moyenne au Népal par an ?
Nous avons effectué trois voyages en trois ans de 15 jours, deux français ont séjourné pendant 5 semaines et 4 mois au village afin de les aider et de leur apporter des savoir-faire.

Selon quels critères se fait le choix des projets soutenus ?
Les projets sont élaborés avec Karma et Ang Gelu Sherpa, deux frères originaires du village qui nous éclairent sur les manques du village

Quel est le pourcentage d’un trekking que vous reversez aux populations locales ?
Il ne s’agit pas d’un pourcentage mais la somme reversée est calculée en fonction des fonds de l’association et du montant des projets  L’association a eu un an en mars 2009, nous avons sur notre année existence consacrée environ 7000 € aux projets solidaires. Sachant que 6400dollards US avaient déjà été donnés en avril 2007 pour le lancement du projet mais l’association n’existait pas.

Le déroulement du trek diffère-t-il d’un trek organisé par une tour operator ? Si oui, en quoi ?
Le trekking organisé ne diffère pas de ceux organisé par un tour opérateur ce sont Karma et Ang Gelu qui les organisent et ils sont soucieux du respect des porteurs et autres sherpas et adaptent le parcours au souhait des trekkeurs. Nous sommes même chouchoutés et nous avons un contact hyper privilégié avec la population.

Quels sont les prochains chantiers solidaires que vous allez financer ?
Nous allons concentrer notre prochain projet sur le financement d’une turbine électrique afin de fournir de l’électricité aux villageois

Votre zone d’intervention solidaire se limite-t-elle exclusivement le village de Surkey ?
Oui, pour l’instant, sauf quelques aides ponctuelles sur d’autres villages (matériel de sport et vêtements) mais nous espérons un jour pouvoir aider d’autres villages surtout celui des porteurs qui travaillent pour nous à chaque trekking.

Quand part le prochain trekking et quelles sont ses modalités  (coût, date de départ, durée) ?
Le prochain trekking partira je pense en automne 2010 avec nous mais il est possible d’en organiser d’autres avant. Il faut un minimum de 15 jours, 3 semaines est idéal, le coût d’un trekking est au maximum de 2000€  (fluctuation selon le cours du dollar et le prix des vols internationaux)

Comment peut-on vous soutenir ?
Pour nous soutenir, les gens peuvent faire des dons (nous sommes habilités à délivrer des reçus fiscaux permettant la déduction de 50% des impôts), faire un trekking , organisés des événements afin de collecter des fonds (braderie, concerts, bols de riz dans les établissements scolaires, vente de muguets, sapins ou autres…)

Be Sociable, Share!

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans L'agenda des marches, Militantisme, Trekking, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Solitrek : trekking solidaire au Népal

  1. Spadi dit :

    Bonjour
    Je suis un ancien militaire à la retraite et j’ai beaucoup de temps libre et je désir réaliser un trek au Népal en fin d’année 2009 voir début 2010 (atteindre le camp de base de l’Everest) et votre organisation m’intéresse beaucoup, par son principe d’aide à des populations démunies dans cette région du Népale. Serait-il possible de me joindre à votre prochain groupe de départ, voir même à votre organisation ? Que dois-je faire ?
    Cordialement.
    M. Spadi Alain

  2. gilles dit :

    Bonjour Alain, le plus simple est de cliquer sur l’adresse de leur blog donnée dans l’article et de les contacter à partir de là. Je vous redonne cependant leur adresse mail : contact@solitrek.org. Bonne préparation ! gilles

Les commentaires sont fermés.