Carnet de route d’Assise n°6, d’Avigliana à Grognardo

 

Carnet de route d’Assise, du 1er au 07 juillet. Ils étaient trois à marcher durant la sixième semaine de relais entre Avigliana et Grognardo. Dominique et Marie-Claire nous racontent cette formidable aventure.

Marie-Claire et Dominique sont arrivées de Lyon en voiture à Avigliana chez les Salésiens de Don Bosco. Elles ont retrouvé l’équipe précédente au nombre de 7, dont François, leur futur compagnon pour le relais. Elles ont eu droit à une belle cérémonie pour le passage du Tau et de la tapisserie à leur équipe.

Dominique écrit :

Nous étions trois à marcher avec Marie-Claire, retraitée et membre des fraternités franciscaines
et  François, également retraité, de Houilles, qui compte aller jusqu’à Assise.

Ce chemin restera un moment inoubliable malgré quelques difficultés : 

Dès le premier jour, en direction de Trana, Marie-Claire a eu mal sous le pied. Nous avons dû l’obliger à terminer en stop, ce qui n’était pas facile un dimanche en début d’après-midi. Quand nous sommes arrivés à Castagnole, la voiture des Carabinieri s’est arrêtée à notre hauteur et ils ont conduit Marie-Claire à la Croce Rossa où nous l’avons rejoint pour y passer la nuit.

Le lendemain, arrivés à Carmagnola, nous avons demandé des renseignements à la Croce Rossa qui nous a indiqué la paroisse. Le Père est arrivé, nous l’avons interpellé mais il a refusé la discussion. La Croce Rossa nous a alors introduit dans un établissement catholique.

Le troisième jour, encore du maïs et des céréales puis sont arrivés les vignes et le relief accidenté. Le rythme est bon pour François. Il ne fallait pas aller trop vite car il va jusqu’à Assise et peut être Rome si les chiens ne l’attaquent pas !

Nous sommes arrivés à Monteu Roero. Marie-Claire avait déjà vu Don Adriano pour régler l’histoire du couchage. Nous avons visité l’église où se trouve le 6ème tableau du Cantique des Créatures.

Les jours suivants, nous avons apprécié retrouver les vignes et les coteaux sur les hauteurs. Nous avons eu un beau panorama de collines dans cette région. Les constructions mélangeaient la brique et la pierre. Nos pas ont foulé les vignes du muscat d’Asti.

Quelques bonnes montées et des pauses avec les abricots savoureux du chemin. Puis ce fut la descente sur Terzo et Acqui Terme que nous avons traversé stoïquement sur toute sa longueur pour rejoindre l’hôtel Belvédère.

Le dernier jour, nous sommes partis en voiture à Acqui Terme voir la source chaude et l’église Saint François avant de pique-niquer et déguster la glace offerte par Marie-Claire dont elle rêvait.

La nouvelle équipe est arrivée juste avant 18h, une partie des élus nous attendait à la célébration. Nous nous sentions en communion avec ce village. Tout ce joyeux monde s’est retrouvé à la mairie pour un chaleureux pot de l’amitié.

Le dimanche, nous avons accompagné Béatrice, Brigitte, Maelie et Thomas au village pour les « au revoir », François étant déjà parti. Marie-Claire et moi avons repris la voiture en direction de Lyon. Nous avons passé une très belle semaine et nous retournerons peut-être sur ce chemin.

Marie-Claire écrit :

C’est l’évangile de Marc au ch. 6 (7-13) qui illustrerait le mieux ce que nous avons vécu cette semaine.

Pour ne pas avoir pris de bâton et n’avoir chaussé que des sandales, je n’ai pu faire que la première étape et poursuivre en voiture, retrouvant mes compagnons chaque soir. Abandon – confiance !

Nous avons vécu de vrais moments d’hospitalité et d’accueil fraternel :
– Demandant simplement de l’eau « si précieuse », nous sommes accueillis avec une bouteille d’eau bien fraîche.
– Les gendarmes et la municipalité font preuve d’un bel esprit de service pour nous héberger au centre communal.
– Nous sommes invités à la fête et au repas. Une propriétaire de chambres d’hôtes, Angela, offre le repas du soir, et quel repas ! Et nous invite à prier pour elle.

Des petits signes ont accompagnés notre démarche spirituelle :
– La sixième peinture de Françoise O. dans l’église de Monteu Roero, sur le thème de l’eau avec la béatitude des cœurs purs et l’arrivée de Sainte-Claire auprès de St François.
– A Neive, une église orthodoxe avec nombre d’icônes magnifiques portant à la prière, et c’est de là que nous envoyons un message fraternel aux clarisses des 5 monastères qui sont en communion de prière avec nous.
– A Acqui terme, un magnifique dessin catéchétique montrant saint François en prière d’offrande entouré d’un soleil illuminant la nature…

Et enfin, nous arrivons à Grognardo où la municipalité et la paroisse nous ont réservé un accueil chaleureux, une célébration du passage très priante et un buffet gourmand… Le tout avec la collaboration précieuse d’Alsa comme traductrice. Le T-shirt de François a été offert à la mairie en souvenir de cette rencontre et en remerciement au Maire, au curé, à Leonardo, Alsa et tous les habitants.

Be Sociable, Share!

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Assise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.