Le « Chemin ignatien », un itinéraire spirituel espagnol de 650 km, entre le pays basque et la Catalogne


► Ma chronique radio « En marche » sur RCF du lundi 6 mai sur le Camino Ignaciano.

« Donner une nouvelle direction ou un nouveau cours à sa vie, prendre de la distance par rapport à votre quotidien, mûrir ou confirmer une décision prise par rapport à quelqu’un ou quelque chose, découvrir son identité, ou se fixer des objectifs personnels… »

Voilà le charisme et l’ambition que propose le chemin ignatien, un itinéraire à la fois physique et intérieur de 645 km et 28 étapes dans le Nord-Est de l’Espagne.

Il suit les étapes que saint Ignace, le fondateur des Jésuites, a lui même empruntées au XVIe siècle pour se rendre en Terre Sainte.

Blessé par un boulet de canon lors du siège de Pampelune, il a vécu une conversion lors de sa convalescence. Il a décidé de prendre la route en pénitent et mendiant vers Barcelone pour embarquer en direction de la Terre Sainte.

Son chemin l’a conduit  jusqu’à l’incroyable sanctuaire de Montserrat, en Catalogne et à la grotte de Manrèse, où il vivra une illumination et rédigera les Exercices spirituels.

Le site caminoignaciano.org propose pour chaque étape un détaille les points d’intérêts à visiter, d’hébergements et de ravitaillement disponibles.

Une lettre de créance (passeport) permettra au pèlerin d’accéder à ces hébergements réservés.  A l’arrivée, un certificat lui sera remis sur présentation de cette credenciale.

Les meilleures saisons pour le parcourir sont le printemps et l’automne.

Les hébergements sont moins nombreux et moins abordables que sur le chemin de Compostelle. Le chemin de saint Ignace emprunte cependant le chemin catalan vers Compostelle (Cami de SantJaume), notamment entre  Manrèse et Lleida.

Il faut compter un budget quotidien global d’environ 30 à 50 euros pour la nourriture et logement.

Ce peut être beaucoup moins ou beaucoup plus, en fonction des choix d’hébergement notamment : entre 6 et 18 euros la nuit pour un gîte ou un accueil pèlerin ; de 25 à 45 euros pour un hôtel ou une chambre d’hôte.

L’originalité spirituelle de cet itinéraire, c’est qu’il est découpé en quatre semaines, comme les Exercices spirituels de saint-Ignace.

Sur le site, chaque étape est complétée par une « piste ignatienne » : une proposition de méditation et de prière pour la journée.

■ Vidéo (en anglais) pour découvrir le chemin ignatien.

► Le site caminoignaciano.org
► La page Facebook Camino Ignaciano
► Le compte twitter @CaminoIgnaciano

Partagez !

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Autres chemins de pèlerinage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Le « Chemin ignatien », un itinéraire spirituel espagnol de 650 km, entre le pays basque et la Catalogne

  1. En 2008 j’avais hésité entre ce Camino Ignatien ( mais en le faisant en sens inverse et en partant de Montserrat ) et le Camino de Levante depuis Valencia que j’ai préféré, car c’est plus un Chemin de Compostelle et il y a bien plus d’hébergements moins chers… je pense que c’est un Chemin qui est en train de se développer…et ça doit être assez plaisant de marcher au soleil Levant!
    Gilbert

  2. jean dit :

    Qui peut m’indiquer quand le guide pratique du Camino Igniacio sera édité?

  3. BERTIN dit :

    Existe t il une documentation permettant d’identifier le chemin dans le sens ouest/est et apportant quelques précisions sur les étapes. Un grand merci.
    Michel

  4. jean dit :

    Le site caminoigniacio.com devrait éditer un topo-guide en mars 2014.
    Je compte réaliser ce chemin à partir du 10 juillet 2014 et je cherche un autre pèlerin pour m’accompagner.

    Jean, le pèlerin toulousain.

    • Gilles dit :

      Bonjour Jean, bonne nouvelle pour le topo-guide. Je reviens de la première partie Azpeitia – Logrono, c’est magnifique, et assez physique.

Les commentaires sont fermés.