J’emporte vos intentions sur le chemin d’Ignace

http://barcelona-home.com/blog/wp-content/upload/2013/10/montserrat-mountains-feature.jpg

Monastère de Montserrat (Catalogne)

Ce dimanche 18 mars, je reprends le chemin d’Ignace que j’avais laissé en août 2015 (étapes entre Loyola et Logroño, 158 km) et début l’été 2013 (étapes entre Logroño et Zaragoza, 195 km).

Je pars de Saragosse pour aller jusqu’à Manrèse (Manresa), et achever ce chemin qu’Ignace de Loyola, fondateur des jésuites, avait lui-même entrepris en 1522.

Grièvement blessé à la jambe par un boulet de canon lors du siège de Pamplone, le chevalier Ignace décide de partir en Terre Sainte, en faisant une halte au sanctuaire de Montserrat.

A Manrèse, où il demeure dix mois, il expérimente de l’intérieur la matière spirituelle qu’il rédigera sous la formes des fameux Exercices spirituels.

J’arrive à Manrèse pour la trois dernier jours saints et pour Pâques. J’y ferai une retraite. La maison est bâtie autour de la cueva, la grotte où Ignace a rédigé ses Exercices.

Durant ces 305 km, je marcherai seul, en silence, pour laisser place à la contemplation et à la prière.

Je vous invite à me confier vos intentions de prière (cliquez ici pour m’envoyer un mail, ou laissez un commentaire sous le billet) que je prierai comme pèlerin le long du chemin et à Manrèse.

Comme le rappelle le site Caminoignaciano.org, « Son séjour à Manresa fût décisif. Il consolida son projet et apprit presque tout sur la vie spirituelle et comment suivre Jésus. C’est ce qu’il a avoué dans sa vieillesse, quand, sous la pression de ses collègues, il a expliqué ce qui s’était passé à cette époque. Il a rappelé qu’ un jour, en allant à l’église de San Pablo par la route du fleuve Cardoner (Cardener en catalan) il était assis en face de la rivière quand il eut « ouvert les yeux de la compréhension et il comprit et découvrit beaucoup de choses, tant pour le spirituel que pour la foi et pour l’érudition, tout semblait nouveau, comme s’il était un autre homme et qu’ il avait une autre intelligence. » Il ajoute que « au cours de sa vie, même s’il recueillait toutes les aides reçues de Dieu et toutes les choses apprises, elles ne semblaient pas atteindre la mesure de ce qu’il avait reçu à ce moment-là » à Manresa. »

Vidéo de la partie catalane du chemin, que je vais parcourir

Be Sociable, Share!

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Saint-Ignace. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire