Les chemins de saint Gilles ont le charisme de la rencontre

Cher(e)s ami(e)s, je reprends le blog après une interruption aoûtienne pour vous parler des merveilleux chemins de saint Gilles, que je viens d’achever ce week-end en participant à l’étape Nîmes – Saint-Gilles du Gard, organisée par l’association des chemins de saint Gilles.

Ces chemins, plutôt méconnus, sont une très belle proposition pour tous ceux qui s’interrogent : « J’aimerais marcher sur une chemin de pèlerinage… mais pas seul », « où marcher après saint Jacques ? », car ces chemins offrent ce qu’il y a de plus beau sur le Camino : les rencontres (le thème de cette année était d’ailleurs « Oser la rencontre »).

A titre personnel, j’avais commencé les chemins en 2008, en partant du Puy-en-Velay et en suivant le GR 700. J’avais poursuivi en 2010. Ces deux premières étapes, je les avais effectuées seul, par choix, pour me retrouver et marcher vers moi-même, accompagné par mon saint Patron (qu’on fête le 1er septembre).

J’ai voulu que cette dernière étape soit vécue avec d’autres, en communauté de pèlerins. Et je fus gâté : nous étions samedi environ 120 à prendre le départ de Bouillargues pour marcher vers saint Gilles, précédé par un âne (salut à Cadichon !) et son ânier.

A Saint-Gilles-du-Gard, nous avons été accueilli, aux portes de la ville, par une cinquantaine d’habitants (enfants et adultes), vêtus en habits traditionnels d’Arles. Le chemin était ouvert par deux cavaliers, au son des tambours et des flûtes, suivi du buste de procession de St. Gilles et de Mgr Robert Wattebled, évêques de Nîmes.

Une bonne partie des marcheurs, de tous âges (de l’adolescent avec son père à la super mamie de 80 ans), provenaient des différentes routes organisées par l’association durant le printemps et l’été. Car le chemin de saint Gilles ne se résume pas au GR 700. 

Ecoutez le podcast de ma chronique sur RCF

Les chemins de saint Gilles by pelerin

Au moyen-âge, ce pèlerinage qui était aussi important que celui de saint Jacques, convergeait depuis toute la France, l’Espagne et l’Italie. L’association des chemins de saint Gilles a réouvert une dizaine de chemins qui partent d’En Calcat, Inières, Rocamadour, Saint-Flour, Brioude, Thiers, La Louvesc, Viviers, Sénanque, Nuria (Catalogne), etc.

La formule est idéale pour tous ceux (individuel, groupe constitué, ou famille) qui veulent partir dans un vrai esprit pèlerin et marcher avec d’autres. Chaque route rassemble environ une vingtaine de personnes. Les routes de printemps durent environ une semaine, et celles de l’été  atteignent deux à trois semaine. Elles proposent :

— un certain confort  : hébergement réservé, sacs transporté par un véhicule, repas préparés.
— Une forme de dépouillement : on se lève tôt, on marche en vingtaine de kilomètres par jour, on dort parfois à même le sol dans les accueils fournis par les communes traversées.
— Le service des autres : à tour de rôle (un jour par personne, en moyenne, par Route), deux pèlerins se chargent des courses et de la préparation des repas ; et de l’animation spirituelle. On marche, on nourrit le corps et aussi l’âme.

Certains détails mettent en lumière l’esprit dans lequel sont routes :

— Chaque jour, un temps de marche silencieuse est proposé pour favoriser l’intériorité.
— Les courses pour les repas sont, en général, effectuées dans les petits commerces des villages traversés (et pas toujours dans les grandes surfaces). Cela influe sur la composition des menus, bien sûr, mais ça favorise surtout les rencontres : un boulanger a ainsi offert le repas à une vingtaine de pèlerin ; un paysan a donné les légumes de ses champs, m’ont raconté les pèlerins, qui conservaient un souvenir très ému de cet accueil spontané.
— Le rythme de la marche tient compte de chacun : on attend toujours les derniers, le but ce n’est pas de faire la compétition mais d’être ensemble.
— Après cinq jours de marche, un rituel d’accueil a été instauré : les pèlerins reçoivent une médaille frappée à l’effigie de saint Gilles remis par l’un des membres du groupe devenu son parrain.  Un moment très marquant pour les nouveaux pèlerins.

Les prochaines Routes auront lieu au printemps et à l’été 2012. Renseignez-vous sur leur site www.cheminstgilles.org 

→ Ecouter ma chronique sur les chemins de Saint Gilles.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Saint Gilles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les chemins de saint Gilles ont le charisme de la rencontre

  1. J’ai fait aussi la marche de Nîmes a St. Gilles le dernier mois d’août. Nous venons de la Catalogne. Nous sommes de l’association des « Amis de la Vall de Núria » et notre saint patron est aussi saint Gilles. Le pèlerin d’un jour est unne journée inoubliable pour tous qui portent le sens du pélerinage dans son coeur. Merci a tous nos amis pélerins par votre accueil.

  2. Bonjour !

    Je me permets ce contact pour développer un peu plus les chemin de Saint gilles en partant du Puy en velay jusqu’à Saint Gilles ou faire remonter aussi des marcheurs dans la région.

    Je gère le site de naturerando en pays de cayres pradelles (association loi 1901) En lisant de ci de là ! j’ai comme l’impression que ce chemin est canalisé surtout au sud , il serait dommage d’oublier sa vraie histoire au complet puisqu’au moyen âge notre village était traversé par tous les pélerins les voyageurs et les gens allant à Rome, Jérusalem ou en Espagne.

    Voir notre site si le coeur vous le conseille de me mettre en contact d’un autre association . Ayant habité saint gilles 9 ans j’ai espéré avoir un coup de pouce de l’office de tourisme du village mais voilà ! snif, snif ! pas de nouvelles (soupir) Cordialement

    joss dit cadenette

    • Gilles dit :

      Bonjour Joss, le chemin de St-Gilles au départ du Puy-en-Velay est mis en valeur par le topo-guide de la fédération française de randonnée baptisé « La voie Régordane ».
      Je me souviens bien de Pradelles où je suis passé. Bravo pour votre initiative et gardez la foi !
      Gilles

Les commentaires sont fermés.