La Franche-Comté trace son chemin vers Compostelle

Revue de presse. De Strasbourg à Saint-Jean de Losne, les chemineurs de Saint-Jacques de Compostelle passent par Belfort et Villersexel, en direction du Puy-en-Velay ou de Vézelay.  Source : l’Alsace.

Article « Chemin Compostelle passe par la découverte du Territoire« , Alain Roy, L’Alsace (09/08/09)

Le chemin de Compostelle en Franche-Comté constitue le chaînon manquant reliant le chemin d’Alsace à celui de Cluny menant au Puy-en-Velay. Il est balisé coquille européenne sur fond blanc.

La bretelle au départ de Gy permettant de rejoindre la voie de Vézelay est balisée coquille européenne sur fond jaune. Le parcours est parfois routier, donc, prudence (marche à gauche).

Pour redécouvrir d’une autre manière le Territoire de Belfort et la Haute-Saône, la route passe par Angeot, Bethonvilliers, Phaffans, Belfort, Buc, Mandrevillars, Couthenans, Villers sous Saulnot, Gémonval, Courchaton, Grammont, Fallon, Villers-la-Ville, Villersexel, Marast, Dampierre sur Linotte, Filain,… Fondremand… Gy.

Au départ d’Angeot (dans le Territoire), le chemin déroule 226 km en Comtée en direction de Le Puy-en-Velay et 195 vers Vézelay. Le chemin est aussi ardu avec des dénivelés de 4 136 m et 3 551 m avec pas moins de 11 étapes pour Le Puy et 8 pour Vézelay. Pour en terminer avec les statistiques, d’Angeot à Vézelay, compter 350 km, jusqu’au Puy 609 et de Marnay à Santiago… 2 000 km.

Pour bien préparer son voyage, on peut s’adresser à l’association franc-comtoise du chemin de Compostelle. Les objectifs de l’AF-CCC sont en effet de faciliter la préparation et le bon déroulement du voyage sur le chemin de Saint-Jacques de  ompostelle, de continuer en Franche-Comté le traçage du Chemin de Saint-Jacques en cohérence avec les itinéraires culturels européens, de constituer l’inventaire du patrimoine jacquaire dans la région, d’établir et encourager le contact avec tous les chercheurs travaillant dans ce domaine et, enfin, de nouer et entretenir des liens avec les associations françaises et étrangères poursuivant les mêmes buts. […]

– Le site  L’association franc-comtoise du Chemin de Compostelle.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.