Compostelle : la commune de Saint-Privat-d’Allier veut attirer les « pèlerins d’un jour ou d’un séjour »

Revue de presse. La mairie de Saint-Privat-d’Allier (Haute-Loire), première étape sur la voie du Puy-en-Velay vers Compostelle, lance une campagne « Devenez pèlerin d’un jour… ou d’un séjour » pour inciter les familles et les seniors à séjourner sur place ; et à contribuer ainsi au développement économique local. Trois itinéraires de randonnée sont mis en place, ainsi qu’une navette de bus vers le Puy, qui permettra aux « pèlerins d’un jour » de retourner à leur point de départ. Source : Le Progrès.

Cette initiative s’inscrit dans le projet global de la communauté de communes du Puy-en-Velay de valoriser le chemin de Compostelle sur le plan économique et touristique. Cela soulève aussi des questions chez ceux (pèlerins, associations jacquaires, etc.) qui redoutent de voir le chemin se transformer en un simple « produit touristique ».

N’y a-t-il pas un risque, s’inquiètent-ils, de voir disparaitre ce qu’ils appellent « l’esprit du chemin », marqué par des valeurs comme l’authenticité ou le bénévolat, entre autres ? A Saint-Privat d’Allier, certains s’inquiètent déjà de voir les capacités d’hébergement saturées par « les pèlerins d’un jour » au détriment des « pèlerins de plusieurs semaines ». Comment attirer les uns sans faire fuir les autres ? Comment améliorer l’accueil sur le chemin sans en perdre l’âme ? Telles sont les questions qui se posent aux différents acteurs du Chemin, qui gagnent à travailler ensemble.

« Pèlerin d’un jour ou d’un séjour« , Le Progrès (22/02/11)

En mairie de Saint-Privat-d’Allier, à l’initiative de Michel Joubert président de la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay, s’est tenue une réunion publique sur le développement du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les hébergeurs et les commerçants concernés par l’itinéraire avaient été, notamment, conviés à cette rencontre d’information et d’échanges.

En effet 2011 verra la mise en place entre le Puy et Saint-Privat-d’Allier d’un nouveau produit touristique : « Devenez pèlerin d’un jour… ou d’un séjour » avec comme slogan d’appel : « le Chemin rend heureux ».

Cette initiative a pour objectif, à partir d’une communication renouvelée, d’inciter une nouvelle clientèle à découvrir la première étape du mythique Chemin et à lui donner envie de poursuivre l’aventure par la suite.

Le projet s’articule autour de la proposition de trois randonnées, accessibles à tous y compris aux familles et aux seniors.

— Le Puy-en-Velay – Saint-Christophe-sur-Dolaizon (8,5 km – 2 à 3 heures de marche)
— Le Puy-en-Velay – Montbonnet (17 km – 3 h 30 à 4 h 30 de marche)
— Le Puy-en-Velay – Saint-Privat-d’Allier (24 km -5 à 6 heures de marche).

L’accent est mis sur les offres de services le long du Chemin (hébergements, restauration, commerces divers…) afin d’optimiser les retombées économiques.

Enfin une navette par bus sera mise en place tous les jours du 1 er juin au 18 septembre entre Saint- Privat-d’Allier et le Puy-en-Velay afin de permettre à ceux qui le désirent de revenir à leur point de départ (des arrêts sont prévus à Montbonnet et à Saint-Christophe-sur-Dolaizon). Ce service « plus » sera accessible après réservation obligatoire auprès de l’office de tourisme de l’agglomération par téléphone ou par Internet.

► Le guide de la première étape, la réservation de la navette sont disponibles sur le site de l’office de Tourisme du Puy-en-Velay.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, économie des chemins, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Compostelle : la commune de Saint-Privat-d’Allier veut attirer les « pèlerins d’un jour ou d’un séjour »

  1. LUCIEN dit :

    Effarant ce que l’on peut faire pour gagner de l’argent.

    En tout cas à l’accueil chrétien des pèlerins de St-Privat d’Allier nous avons été soigneusement tenu à l’écart de tout ce projet.

    Aucune information ni aucune invitation à participer aux fameuses réunions!

    Sans doute qu’une hospitalité chrétienne qui accueille les pèlerins en marche vers St-Jacques en offrant gîte et couvert en libre participation aurait fait tâche dans le paysage du tout commerce…

    Il y a vraiment deux chemins vers St-Jacques, un pour les randonneurs touristes et vacanciers qui réalisent leur trek comme on fait le GR 20 en Corse et et un pour ceux qui marchent vers St-Jacques en pèlerin ou en recherche simplement…Nous en parlons sur le site http://www.webcompostella.com

    Jean-Marc

  2. christian dit :

    IL me semble déja que les pélerins d’un jour ne risque pas de saturer les hébergements à saint privat car ils rentrent sur le puy en velay le jour meme .
    Il faut arreter de critiquer systématiquement la promotion du chemin .

    Imaginons qu’il n’y ait plus de commerces sur le chemin ,je crois qu’il faut arreter de réver et etre un peut logique .

    Je pense que chacun fait son chemin comme il le souhaite et va se loger ou il veut . les hébergeurs privés savent aussi acceuillir le pélerin ,comme les accueils
    chrétiens .

    bon chemin

  3. faure dit :

    bonjour,
    Nous sommes un groupe d’une dizaine de marcheur
    et nous envisageons ce perriple entre st privat d’allier et le puy.
    soit sur juin ou juillet
    merci de me donner les modalités.
    pouvez vous me dire si le bus s’arrete à MONTBONNET car dans notre groupe
    certains sont interreses pour le parcour de 17 KM.
    heure de depart de st privat et de montbonnet tarif et s’il faut reservation.
    jc faure
    06 31 70 13 41

Les commentaires sont fermés.