Compostelle : les acteurs de la voie d’Arles se coordonnent

Revue de presse. A l’initiative d’Alain Ivinskas, président de l’association Les haltes vers Compostelle, s’est tenu à la Villa Issiates de Joncels (Hérault) le premier forum des acteurs du chemin d’Arles.

Outre les principaux membres de l’association, on notait la présence de représentants de pèlerins, d’hébergeurs, d’institutions, d’élus, d’associations jacquaires et du secteur touristique.

Source : Midi Libre.

« Premier forum des acteurs de la Voie d’Arles », B. Fichet, Midi Libre (26/02/10)

Pour Alain Ivinskas, « cette initiative procède d’une volonté partagée de dynamiser cette voie jacquaire. Ce forum, lieu de réflexion et de prospective, doit être l’occasion de connaître, en toute convivialité, les rôles et actions des différents intervenants, d’échanger les expériences et de dresser un état des lieux de la voie d’Arles ».

Une occasion aussi, notamment pour les hébergeurs situés sur la voie d’Arles, de Montarnaud à Auch, en passant par Lodève, Joncels, Saint-Gervais-sur-Mare ou La Salvetat-sur-Agout, de mieux se connaître. « Au-delà de nos différences, poursuivait Alain Ivinskas, notre complémentarité doit permettre de rassembler nos idées et de fédérer nos énergies pour les faire converger vers cette même volonté de renforcement de la fréquentation sur la voie d’Arles. »

Cette voie d’Arles, il en fut naturellement question tout au long de ce forum. Par exemple, lorsque Mme. Debard, présidente de l’association Accueil des pèlerins des chemins d’Arles fit remarquer que dans sa ville, à part quelques hébergements familiaux, l’accueil des pèlerins était loin d’être satisfaisant.

De son côté, Gérard Faure, président de la commission sentiers à la FFRP 34, fit remarquer que le balisage du GR 653 était refait tous les trois ans dans l’Hérault et que l’une de leurs priorités était de rouvrir de vieux chemins. Il signala aussi qu’un topo-guide sur la Voie d’Arles devait sortir le mois prochain.

Une bonne nouvelle pour les pèlerins, mais aussi pour les hébergeurs. Ces derniers firent en effet remarquer que parmi les doléances des pèlerins, les questions de météo, de balisage et d’informations sur la vie locale revenaient souvent sur la table, en particulier l’ouverture des magasins. Tant il est vrai qu’un pèlerin de Compostelle n’a rien à voir avec un touriste lambda.

Les hébergeurs ont également souhaité une synergie plus grande avec les pouvoirs publics et les offices de tourisme.

Il fut enfin évoqué l’idée d’une convention sur la signalétique et une éventuelle coopération pouvant déboucher sur la création d’un observatoire de la voie d’Arles, dont les résultats permettraient d’améliorer les conditions de pèlerinage et, in fine, la fréquentation du chemin.

Contact : 04 67 23 20 94 ou par mail : ivinskas(arobase)wanadoo.fr ou contact(arobase)haltesverscompostelle.fr

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Compostelle : les acteurs de la voie d’Arles se coordonnent

  1. fabienne dit :

    bonjour, j aurais voulu des renseignements sur LE CHEMIN DANS L HERAULT mais plutôt en tant qu hébergeur. Pourriez vous me contacter?
    Au passage, je crois que le numéro de tél plus haut est celui d un particulier?
    Merci.
    Fabienne

  2. jacquemin dit :

    bonjour,

    juste pour vous prevenir que ns venons d’ouvrir un hebergement pour les pélerins au départ d’arles.

    merci à votre service pour tout besoin d’informations.

    fred jacquemin
    06.62.55.11.89.

Les commentaires sont fermés.