Gérard Castex et son fils handicapé Raphaël veulent partir sur le chemin de Compostelle en joëlette

Gérard Castex et son fils Raphaël, 25 ans partent sur le chemin de Compostelle

Gérard Castex a décidé d’emmener en septembre prochain son fils Raphaël, 25 ans, sur le chemin du Puy-en-Velay vers Saint-Jacques de Compostelle.  Ce dernier est atteint d’une maladie neurologique dégénérative depuis l’âge de 18 mois. Pour ce père, médecin généraliste à la retraite, c’est une façon d’ouvrir de « nouveaux horizons » à son fils dont il s’occupe avec sa femme, Dominique, kinésithérapeute également à la retraite.

Raphaël est le cadet d’une famille de trois enfants. Son frère, Julien, 30 ans, ingénieur dans le domaine de l’architecture, habite en Savoie ; sa soeur aînée, Anne, 32 ans, ingénieure agricole, vit, elle, en Bretagne.

Pourquoi Compostelle ? « On y va pour chercher au fond de soi une motivation et une énergie nouvelles. Tous les pèlerins qui en reviennent disent que le chemin les a transformés. C’est une expérience à vivre », a-t-il confié aux journalistes de France 3 Alpes (voir la vidéo ci-dessous).

L’itinéraire de six jours débutera le 7 septembre à partir d’Albertville et empruntera la voie du Puy-en-Velay. Le trajet se déroulera en partie en bus et en marchant de deux à trois heures par jour (entre 7 à 10 km par étape). L’arrivée est prévue le 12 septembre à Saint-Jean-Pied-de-Port (retour le 15 septembre).

Soutenus par les membres de l’association Handi évasion Savoie, ils emmèneront huit personnes handicapées, originaires de Puygros, Saint Jean de la Porte, Albertville, Rognaix, Moutiers, Aime, Ugine, et Aigueblanche.

Gospel SongIls  se déplaceront en joëlette, ce fauteuil de randonnée doté de brancards avant et arrière (voir la vidéo sur leur utilisation par l’association Compostelle 2000, tournée par le Jour du Seigneur).

Pour partir sur le Chemin, Gérard et Raphaël ont besoin d’un grand coup de pouce.  Le budget de l’opération s’élève à 30 000 euros (hébergement, restauration, location d’un bus, voiture d’assistance, achats de matériel, etc.).

« Nous recherchons encore quelques accompagnateurs, explique Gérard, mais plutôt des personnes du sexe dit « fort » et en bonne forme physique.  Mais notre préoccupation principale est l’aspect financier, car nous aimerions pouvoir aider les bénévoles et les handicapés à payer leur voyage. Le coût de revient est de 600 euros par personne, et nous espérons ne demander qu’une participation de 250 à 300 euros, le reste étant financé par les dons. Nous aimerions également pouvoir acheter grâce aux dons des kits électriques de motorisation de nos Joëlettes qui sont vendues 2650 euros pièce. »

Pour recueillir des fonds un concert de gospel sera donné par l’ensemble Gospel Song le samedi 13 avril, à 20h30, à l’église Saint-Jean-Bosco (paroisse du Bienheureux Jean XXIII – Cognin) dans le quartier du Biollay, à Chambéry

Renseignements

Dominique et Gérard Castex

06 79 17 71 48 /06 08 14 39 39.

gerardcastex@free.fr

Dons à l’ordre d’Handi évasion Savoie, à envoyer à l’adresse de la trésorière : Maryse Maironi, 122 chemin Martinet 73210 Aime. « Maryse est l’un des piliers de l’association,  souligne Gérard, elle est très impliquée dans les pèlerinages à Lourdes, et a beaucoup de relations avec le diocèse. »

Ma chronique du 18 février sur RCF dédié à cette belle initiative

En marche, la chroniqueGérard et Raphaël, son fils handicapé, sur en route vers Saint-Jacques

► Le journal de France 3 Alpes dédié à Gérard et Raphaêl


Entre nous du 12 02 2013 par France3Alpes

 

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Gérard Castex et son fils handicapé Raphaël veulent partir sur le chemin de Compostelle en joëlette

  1. Bonjour,
    Suis de tout coeur avec cette belle initiative, je ne puis me proposer comme accompagnateur actuellement pour des raisons personnelles, mais j’envoie ce jour, ma toute petite participation à cette magnifique Aventure à Handi évasion Savoie
    Ami Gilbert d’Ahuy
    http://www.stjacquespassion.com

  2. Bonsoir,
    Merci de prêter attention à notre « aventure », nous ne sommes pas les premiers à faire ce périple avec des personnes à mobilité réduite, et c’est justement le récit d’autres de ces pèlerins qui nous a incité à les imiter.
    Le soutien de chacun sera le bienvenu, soyez en remercié.
    Amitiés Gérard

  3. Monique et Thierry dit :

    Bonjour,
    Nous ne pouvons que comprendre votre désir de faire ce magnifique pèlerinage puisque nous sommes en route également vers saint Jacques de Compostelle depuis deux ans (en plusieurs étapes, étant toujours en activités). Ne pouvant vous accompagner physiquement dans cette aventure, nous allons participer à notre façon en envoyant notre contribution a l’association.
    Bon chemin.
    Cordialement
    Monique et Thierry

Les commentaires sont fermés.