Gers : A Condom, un Allemand accueille les pèlerins de St-Jacques

Revue de presse. Le chemin du Puy est un des sentiers à destination de Saint-Jacques-de-Compostelle, et il passe par Condom. Près de 8 000 pèlerins l’empruntent chaque année. Les auberges destinées aux pèlerins fleurissent tout le long de cet itinéraire, à l’exemple de la Maison du pèlerin en plein centre-ville de Condom. Source : Sud-Ouest.

« Un havre de paix sur la route de Saint-Jacques« , François Goulin, Sud-Ouest (11/07/09)

Une longue table est installée dans la grande salle commune pour que les marcheurs puissent prendre leurs repas en commun. Des cannes de marches sont accrochées au portemanteau, avec la fameuse coquille Saint-Jacques. Sur les murs, les photos des multiples périples du patron de l’auberge.

Originaire de Cologne, en Allemagne, Roland Miotke a ouvert cette auberge en 2006. « J’étais éducateur spécialisé en Allemagne, et c’est sur le chemin de Compostelle, alors que j’accompagnais un enfant du centre, que j’ai réfléchi à monter un gîte pour pèlerins. »

Épaulé par une amie de Stuttgart, cet homme à l’allure débonnaire n’est pas un aubergiste ordinaire. Il renseigne aussi les pèlerins sur la météo, sur les itinéraires à suivre et les prochains gîtes à fréquenter. « Je suis allé sept fois à Saint-Jacques, six fois à pied et une fois à vélo. En 2008, j’ai passé huit mois sur les routes. Je connais parfaitement tous les chemins », explique-t-il dans un fort accent germanique.

En plus des cinq chambres qu’il propose pour un prix modique (15 euros la nuit), Roland est aux petits soins avec ses hôtes et s’occupe de masser les jambes endolories par les journées de marche. Francine et Jean-Marie Courtin sont arrivés hier dans l’auberge. Ils viennent d’un petit village à 30 kilomètre de Bruxelles.

Ils apprécient toutes les petites attentions que l’on prodigue ici. « Lorsque l’on arrive dans le Gers, on sent qu’un accueil particulier nous est réservé. Des messes spéciales sont organisées. On sent que les gens s’intéressent à nous. Ce n’est pas uniquement mercantile, souligne Francine. Il y a même un endroit où le prêtre nous a lavé les pieds. C’est un geste d’hospitalité touchant. »

Roland Miotke explique avec émotion les liens qui se créent entre les pèlerins : « Ils viennent ici avec l’esprit libre. Ils sont originaires de pays différents mais ils ont tous la même mentalité. Il y a beaucoup de respect entre eux. »

  • La Maison du pèlerin : 10 Av. Anciens AFN et Toe 32100 Condom ; Tel: 05.62.28.93.54 ; Port: 06.88.96.66.37.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Hospitalité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Gers : A Condom, un Allemand accueille les pèlerins de St-Jacques

  1. PUJOL MICHEL dit :

    je voudrais réserver pour un couple le vendredi 4 juin 2010. Je vous appelle sur votre fixe et sur votre portable, mais personne ne répond. Nous sommes des pèlerins.
    Merci de nous répondre.

Les commentaires sont fermés.