Jean-Charles et Evelyne Santerre : « Revenez de Compostelle en bateau ! »

Jean-Charles et Evelyne Santerre sont retournés, du 8 au 28 juin, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle pour  parcourir les dernières étapes, qui avaient été raccourcies, la première fois, par les soucis de santé de Jean-Charles.

Ils ont ensuite gagné la côte atlantique à Fisterra puis Muxia . « Nous recommandons vivement aux pèlerins qui « poussent » jusqu’à Fisterra de faire 30 kms de plus et de découvrir Muxia, l’endroit vaut le détour surtout quand le soleil est de la partie ! »

Pour se rendre en Espagne, ils ont utilisé un ferry, un moyen peu connu pour aller — mais surtout revenir — de Compostelle.

Le bateau permet d’entrer dans le temps du retour, qui se faisait auparavant à pied, moins brutalement qu’avec le train ou l’avion.

Jean-Charles et Evelyne nous détaillent leur périple, avec tous les renseignements pratiques concernant le coût et la durée du trajet. Ecoutez aussi la chronique que je leur ai consacré sur RCF.

Revenir de Compostelle en ferry by pelerin

« Pour nous rendre en Espagne nous voulions utiliser la liaison maritime que LD Line assure un aller-retour au départ de St-Nazaire. Le bateau (très moderne et confortable ) transporte des camions et des passagers en voiture ou camping-car, les seuls piétons acceptés sont les pèlerins et les skippers qui convoient des bateaux de plaisance dans un sens ou dans l’ autre . A l’aller, nous étions deux pèlerins et un skipper, au retour les deux mêmes pèlerins et deux skippers…

C’est le moyen idéal pour rejoindre le camino del Norte qui passe à Gijon ou le camino Frances au niveau de Léon ou bien tout simplement pour rentrer de Santiago chez soi quant on habite la Bretagne , les pays de Loire ou  la Normandie.

Cette liaison maritime est très performante et peu chère (260 € AR avec cabine vue sur mer pour nous deux). Pour le retour la ligne de bus Alsa nous a acheminés de Santiago à Gijon en moins de 7 heures sans changement pour 26 € par personne.

Le bateau appareille à 21 h, il faut être à la gare maritime vers 19 h et convaincre la sécurité du port de nous laisser entrer (elle n’est pas encore très au courant de la dérogation dont jouissent les pèlerins…. ) . Après une bonne nuit à bord, nous sommes arrivés frais et dispos à St-Nazaire vers midi.

En résumé, pour un départ de Santiago à 9 h le 28  juin, nous sommes arrivés à St-Nazaire à 12 h le 29 juin, soit, 7 h de bus , 5h h d’ escale à Gijon , 15 h de traversée avec dîner et petit déjeuner à bord (non compris dans le prix du billet), vue sur mer en prime , le tout pour 91 € par personne.

Ce mode d’ acheminement mérite vraiment d’ être mieux connu des pèlerins qui arrivent fatigués à Santiago. Nous l’avons d’ailleurs largement promotionné auprès des pèlerins du grand ouest que nous avons rencontrés sur le chemin. Au moins deux d’entre eux l’ont préféré à un retour prévu par Eurolines (24h de bus non-stop).

Nous avons pris beaucoup de plaisir à refaire le chemin même si l’ arrivée à Santiago était moins porteuse d’ émotion que celle que nous avons éprouvée en arrivant devant la cathérale en 2009 après 68 jours de marche émaillés des incidents que vous savez.

En revanche, atteindre Fisterra sous un soleil éclatant par la longue plage de Langosteira puis le phare de Cabo Fisterra qui marque le  » bout du bout »où les pèlerins expriment leur joie et leur fièrté d’avoir accompli leur rêve restera un autre grand moment de notre vie de marcheurs.

 

Partagez !

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Jean-Charles et Evelyne Santerre : « Revenez de Compostelle en bateau ! »

  1. Patrick RANGONE dit :

    Bonjour les amis pélerins et encore toutes nos félicitations pour votre nouveau chemin.Dommage que nous ne soyons pas dans la même zone (ouest ) que vous car le retour en bateau doit être absolument superbe et surtout nous donne le loisir de revenir en douceur à la vie de sauvages que nous menons.
    Pour la région est, le meilleur des A/R passe par Genève.
    Notre prochain objectif étant le Portugal, j’ai calculé qu’en partant de Genève pour Lisbonne et Porto avec retour de Santiago à Genève coûtait par personne moins de 65€ et ce avec Easy Jet.

  2. Aillet dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre témoignage et félicitations pour ce nouveau préliple qui vous a poussé à aller jusqu’à Muxia. J’avais déjà entendu parler de cette nouvelle ligne maritime mise en place par Louis Dreyfus Armateurs mais pas encore lu de témoignage la concernant. C’est donc chose faite et, oui, que mieux rêver d’une croisière en mer après avoir marché jusqu’au bout du bout des terres comme vous l’avez faits en allant jusqu’à Fisterra. En effet, nombreux sont celles et ceux qui s’arrêtent à Santiago, qui prennent le bus pour aller jusqu’au phare et qui repartent ensuite aussi vite. Vous avez parfaitement raison, il faut ensuite continuer à pied des pieds de la cathédrale et savoir prendre ce temps pour aller jusqu’à Fisterra et surtout longer ensuite la Costa da Morte pour arriver à Muxia à la Punta de la Barca. Si vous me le permettez, je vous ai mis ici toutes mes photos prises en 2008 concernant Muxia : http://www.aillet.com/photos/index.php?/search/20/start-400 Une façon de garder ce lieu maritime miraculeux en mémoire constamment à portée de clic. Y retourner. Y aller. Muxia est quelque chose de particulier.

    Bien à vous, au plaisir de vous lire.
    Cordialement
    JFA

  3. Jean-Charles Santerre dit :

    Bonjour JFA….

    Quelles magnifiques photos qui témoignent de l’ extraordinaire charme du lieu . Muxia mériterait de marquer la fin du pèlérinage . Il existe d’ailleurs une alternative peu après Hospital . Personnellement nous l’avons préfèré à Fisterra même si l’ arrivée par la longue plage de Langosteira et la montée vers le phare restent un moment inoubliable . Quel bonheur de découvrir le sanctuaire de la vierge de la barca après avoir traversé cette charmante bourgade et atteint le belvedère par le petit chemin qui passe devant l’ église Santa Maria . Le soir nous avons eu le bonheur d’ assister à un magnifique coucher de soleil qui illuminait dle sanctuaire . Une dizaine de pèlerins étaient là , assis sur la butte que vous connaissez , silencieux jusqu’à la disparition du soleil derrière l’horizon . C’était magique .

    Cordialement.

    Jean-Charles et Evelyne

  4. odile oudard dit :

    J’aimerais revenir de Muxia à Gijon par bus pour ensuite prendre le bateau pour St Nazaire Habitant près de la Roche sur yon,je prendrais ensuite le train. Je finirais ainsi le Chemin en faisant une boucle Pouvez vous me dire où m’adresser,vous qui l’avez déjà pris ? Merci infiniment

  5. LEHEURTEUX Françoise dit :

    je souhaiterai faire comme vous et rentrer de Santiago en France par le ferry reliant le port de Gijon à St Nazaire. Il n’est pas possible de réserver cette traversée par internet. Comment faut-il faire pour être sûr d’avoir une cabine sur le bateau ?
    Merci d’avance pour votre réponse et cordialement

  6. Gerhards dit :

    Bonjour,

    Je désirerais rentrer par le ferry ,comme vous l’avez fait, depuis Giron jusqu’à Saint Nazaire.Je m’aperçois que la réservation par internet n’est pas possible si l’on est piéton,comment avez-vous procédé?Dans l’attente de vous lire, très cordialement Claudine Gerhards

  7. Jean-Charles et Evrelyne dit :

    Bonjour, il faut effectivement contacter LD Lines par téléphone et préciser à l’ opératrice que vous êtes pèlerin en retour de Santiago.

    Par acquis de conscience j’ai appelé ce jour la compagnie au 08 00 65 01 00 et ai eu confirmation qu’elle acceptait toujours les pèlerins à pied , vous pouvez donc réserver par téléphone dés maintenant .

    Nous avons gardé un excellent souvenir de ce retour en bus et bateau ,beaucoup moins fatiguant que par le train ou le car .

    Nous espérons que cette info vous sera utile.

    Bon Chemin.
    Evelyne et Jean-Charles

  8. Lebas dit :

    Bonjour
    Nous rentrons d’une étape burgos /astorga et l’an prochain nous finissons notre chemin et comme vous nous souhaiterions revenir de saint Jacques en bateau ,pouvez vous me dire si il y a un bateau tous les jours et si l’on va à fois terra et muxia y a t’il un retour en car sur saint Jacques
    Merci pour votre témoignage et pour tous les renseignements
    Catherine lebas

    • Gilles dit :

      Bonjour Catherine, je vous invite à cliquer les liens de l’article qui redirigent vers les horaires du bateau et les liaisons de bus. Bonne route !

  9. Jean-Charles et Evelyne dit :

    Bonjour Catherine

    En 2011 il n’y avait que 3 bateaux par semaine au départ de Gijon ( c’est le même bateau qui fait l’ aller et retour sur 2 jours ) Cela a pu changer depuis . Le mieux c’est de contacter la compagnie LD lines au 08 00 65 01 00 .

    Si vous faites l’ A.R ou même seulement le retour réservez longtemps à l’ avance c’est moins cher et prenez une cabine .

    Au départ Muxia il y a un bus ( tôt le matin ) qui ramène les pélerins à Santiago . Si vous allez à Fisterra , poussez absolument jusqu’à Muxia le petit bourg et le site de  » la Barca  » valent vraiment ce petit effort supplémentaire . Si vous êtes trop fatigués pour faire cette étape de 30 kms ( en 2011 il n’y avait pas gîte entre les 2 ) , prenez le bus qui y mène via Cee . Bon chemin . Evelyne et Jean-Charles.

  10. ollive claudine dit :

    vôtre retour par bateau nous intéresse ;nous sommes breton de la région de vannes;nous comptons finir st jacques en mai 2014 si tout va bien.
    nous aimerions savoir ou se renseigner pour retenir les billets pour le bateau.
    merci à l’avance

  11. Evelyne et Jean-Charles dit :

    Bonsoir , le mieux c’est de vous renseigner au 08 00 65 01 00 auprès de LD Lines qui exploite la ligne Gijon-St Nazaire AR . Une chose importante , prenez-vous -y à l’ avance si vous voulez bénéficier de prix attractifs , par exemple en Janvier pour une traversée fin Mai , voire plus tôt . Précisez bien que vous êtes Jacquets . Cordialement .

Les commentaires sont fermés.