Tu m’aides à faire mon sac à dos ?

Le sac d’Alexandra au gîte

Alexandra est une amie qui est partie marcher 15 jours sur la voie du Puy-en-Velay vers Compostelle. La veille de son départ, elle m’a invité à venir chez elle l’aider à faire son sac à dos. Privilège…

Près de son lit, le sac est là, béant, comme en attente. Tout autour, assemblés par petits tas, les chaussettes, gourdes, sac de couchage, trousse de toilette… 

Nous avons commencé en imaginant le déroulé de la journée type, du matin jusqu’au soir ; en s’interrogeant sur les différentes possibilités, sans basculer dans un « et si… » paranoïaque.  

La règle est simple : dès que tu penses « au cas où », tu vires ! Si besoin, tu trouveras toujours quelque chose sur le chemin, Compostelle ce n’est pas la traversée du désert de Gobi. 

Pour la marche, quels hauts et quels bas choisis-tu ? Et le lendemain, tu portes quoi ? Et s’il pleut ou qu’il y a un grand soleil ? Et s’il fait froid que mets-tu ? 

Tu arrives au gîte, tu te laves et tu te sèches avec quoi ? Qu’utilises-tu comme lessive  ? Tu as des ampoules ou des coups de soleil ?  Quelle est ta « tenue de soirée » ? Et si, tu sors le sors, tu prends quoi ? 

Et pour la nuit ? Tu dors comment ? As-tu pensé aux indispensables boules Quiès ? Un masque pour la lumière ? Sac à viande ou sac de couchage ? 

Le matin, tu fais des courses pour le midi ? Tu as besoin de couverts, d’un sac à provision ? Le papier toilette ? Tu prélèveras quelques feuilles là où tu t’arrêtes… 

As-tu envie de prendre des notes ? De faire des photos ? As-tu pensé aux câbles du téléphone ? Et quel budget comptes-tu par jour (gîte + nourriture + extra) ? Emportes-tu un guide ? 

Pour un premier départ sur le chemin de Compostelle, Alexandra s’était bien débrouillée. Très peu de doublons ou d’au cas où. 

Nous avons peu à peu rempli le sac, en mettant ce qui était pour le soir en au fond et en remontant vers le sommet du sac pour le début de la journée. Le tout enveloppé dans des sacs de congélation grande taille (avantages ? Imperméables et bien rangés).

Le plus lourd, bien au niveau des omoplates, pour ne pas lester le sac en les plaçant tout en baS; 

Nous avons laissé dans les pochettes à fermeture éclair extérieur tout ce qui devait être accessible au cours de la marche. A portée de main : cape de pluie, lunette de soleil, porte-monnaie, crédentiale… 

J’ai apporté le pèse-personne. Il affiche : 7 Kg ! Bien joué Alex ! 

En la quittant, je sentais monter en moi une profonde reconnaissance pour m’avoir invité à partager ce moment à la fois grave et léger, intime : les deniers préparatifs avant le départ. C’est comme si elle m’avait invité, moi aussi, à me glisser dans une de ses pochettes pour partir avec elle. Je me suis fait tout léger.

Buen camino, Alex !

> A lire aussi :  Comment confectionner son sac à dos

Partagez !

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Tu m’aides à faire mon sac à dos ?

  1. Catherine Ravry dit :

    Très sympa cette préparation au départ avec des chevronnés , surtout quand on débute c est précieux les conseils !

  2. Celeste dit :

    pas mieux… A portée de main la gourde ou la bouteille dans un petit sac isotherme accroché à la ceinture. Et aussi un cintre fil de fer (genre pressing) replié pour tenir dans le sac… pour faire sécher le Tshirt (branche, attache de volet…) s’il n’y a pas de corde à linge…

  3. Anne dit :

    Bonjour Gilles,
    Votre émotion n est pas surprenante.
    Quelle belle preuve de confiance et d amitié cette invitation !
    Vous préconisez, et c est donc que vous en êtes satisfait, de placer les choses les plus lourdes en haut du sac au niveau des omoplates.
    Il y a deux écoles semble-t-il en la matière.
    Je fais tout le contraire, le plus lourd au fond du sac pour que le poids porte sur les os des hanches.
    Un jour, j essaierai votre méthode, hihihi.
    Bon chemin à votre amie.

  4. Jean-Pierre dit :

    Merci pour tous ces conseils précieux !

Les commentaires sont fermés.