Wijnand Boon marche avec son iPhone et sa guitare vers Compostelle, Rome et Jérusalem

Wijnand Boon, 33 ans, a quitté la Hollande  son village de Heidenle 11 septembre dernier pour marcher vers Saint-Jacques de Compostelle, puis Rome et Jérusalem. Un périple de 10 000 Km qu’il effectue avec son sac à dos, sa guitare – soit 14 kg ! – et son iPhone pour se localiser grâce à Google maps. Il utilise les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) pour trouver des hôtes pour la nuit. Interview.

Blog des marcheurs : Pourquoi marchez-vous ?
Vijnand Boon : C’est le discours de Noël 2009, prononcé par la reine Beatrix de Hollande, qui est à l’origine de ma marche. Elle a comparé le fait que Jésus et Marie aient trouvé refuge dans une étable à notre société moderne. D’après elle, internet et les médias sociaux mettraient davantage de distance entre les gens. Le pèlerin, lui, est totalement dépendant de la bonne volonté de ceux qui veulent bien l’accueillir. Si je peux effectuer ces pèlerinages avec l’aide des médias sociaux et d’internet, je pourrai démontrer que ce sont des moyens efficaces pour rapprocher les gens – et que la société moderne n’est pas aussi égoïste que la reine l’imagine.

Que pensez-vous de l’hospitalité française ?
J’ai eu un peu de mal à trouver des hôtes dans le nord de la France, mais les gens qui m’ont hébergé ont été très accueillants. J’ai goûté de bons vins ainsi que des plats traditionnels locaux ! La plupart des Français que j’ai rencontrés sont fiers de leur pays, de leur région, de leur ville et ils veulent vous le montrer. Ils sont très patients avec moi concernant les problèmes de langue. Je me suis fait quelques amis que je reverrai sûrement. Je n’ai dormi que deux fois à l’hôtel depuis le début. Les médias sociaux sont très utiles, surtout le site Couchsurfing (site d’hébergement volontaire qui propose son canapé pour une nuit NDR), c’est normal il est particulièrement adapté à ce genre d’initiative.

Les gens vous demandent-ils de jouer un air à la guitare ?
Une fois sur quatre, je joue et je chante pour mes hôtes. Je n’aime pas l’imposer alors je tire ma guitare de son étui seulement quand on me le demande. Soit je connais les chansons, soit je recherche les partitions sur internet…

Est-ce que votre voyage vous inspire de nouvelles chansons ?
Oui, j’écris des morceaux et je conserve les nouvelles mélodies dans mon iPhone, mais en automne, il est plus difficile d’écrire.  Le soir, je suis trop occupé à faire la connaissance de mes hôtes, et durant la journée, il fait trop froid et humide pour jouer.

Avez-vous des phrases qui vous guident ?
Il y a des phrases que j’ai lues quelque part et des pensées qui s’adaptent parfaitement à un jour donné, mais elles changent tous les jours !

Recueilli par Gilles Donada/blogdesmarcheurs.fr

➤  www.twalkwithme.eu : le site de Wijnand Boon où il publie ses textes, ses photo, ses vidéos s et sa localisation géographie (avec des liens vers son compte Facebook, Twitter, etc.). Le nom de son site signifie « marche avec moi », avec un jeu de mot sur « walk » (marcher) : un ajoutant un « t », il fait penser à « Twitter », le site de micro-blogging qu’il utilise pour trouver des hôtes.

➤ Wijnand Boon a été interviewé sur son chemin par

➤ Dans le même esprit, Pierre Cardonnel avait sillonné la France grâce à Facebook.

Be Sociable, Share!

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Jérusalem, Randonnée, Via Francigena. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Wijnand Boon marche avec son iPhone et sa guitare vers Compostelle, Rome et Jérusalem

  1. Luttenbacher dit :

    J ai appris qu un jeune hollandais du même âge et à la même époque est décédé dans le sud ouest sur le chemin par des gens chez qui il aurait passé Noël j espère que ce n est pas lui

  2. Bretonniere dit :

    Bonjour,
    je te souhaite un très bon chemin de vie, j’espère que j’aurai la joie de te rencontrer (?), car je part moi même a Compostelle, Fatima, Rome est Jérusalem a pieds. je te laisserai mon adresse si cela t’intéresse peut-être ce donner un point de rencontre ?
    encore bravo !!!.
    Henri

Les commentaires sont fermés.