Hospitalité : 10 règles d’or à respecter

Ronan Perrenou, hospitalier près de Quimperlé (Finisterre). Photo : Valérie Couteron.

Ronan Perrenou, hospitalier près de Quimperlé (Finisterre). Photo : Valérie Couteron.

Revue de presse. Sur les chemins de randonnée, de pèlerinage ou de simple promenade, on a la chance d’être invité à franchir le seuil d’une maison pour boire un verre d’eau ou un café, partager un repas, passer la nuit. Chaque situation d’hospitalité est unique. Les règles ne sont donc pas les mêmes partout. Il appartient à chacun de les trouver. Néanmoins, ces petits conseils devraient faciliter la vie de chacun, celui qui accueille, mais aussi celui qui est accueilli. Source : Pèlerin.

Extrait du dossier « L’hospitalité à la Française », par France Lebreton, Pèlerin n°6610 du 06/08/09

Pour celui qui accueille
– Faire preuve d’attention à l’égard de son hôte.
– S’entendre au départ sur des règles communes de cohabitation, selon la proximité entre les protagonistes et la durée de leur séjour : utilisation du téléphone, de la télévision, de la salle de bains, du réfrigérateur…
– Offrir à son hôte, au moins une fois, un peu plus que l’ordinaire familial : un repas soigné, une sortie…

Pour celui qui est accueilli
– Faire preuve d’attention et de convivialité.
– Ne pas se mettre à la place du maître de maison.
– Ne pas faire « comme chez vous » mais « comme chez eux ».
– S’intéresser à la vie de la maisonnée.
– Participer aux charges domestiques : courses, travail des enfants, bricolage…
– Demander le premier soir si le petit déjeuner est pris avant ou après la toilette, c’est-à-dire habillé ou en robe de chambre.
– Envoyer, ultérieurement, un petit mot de remerciement, des photos.

A lire :
Le sens de l’hospitalité. Essai sur les fondements sociaux de l’accueil de l’autre, d’Anne Gotman, sociologue, directrice de recherche au CNRS. Ed. PUF, 2001 ; 30 €.
Le livre de l’hospitalité, sous la direction d’Alain Montandon. Ed. Bayard, 2004 ; 59 €.

Be Sociable, Share!

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Conseils aux marcheurs, Hospitalité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.