Morbihan : lettre de la prison de Vannes

« Agé de 65 ans et actuellement en détention, votre hors-série « Compostelle, l’appel du chemin » que j’ai lu avec beaucoup de plaisir et d’émotion m’a inspiré ce petit texte que j’ai écrit. »

C’est ainsi que débute la lettre que nous avons reçu à la rédaction de Pèlerin de la part d’Hubert C., numéro d’écrou 8048, incarcéré à la maison d’arrêt de Vannes (Morbihan).

Son poème s’intitule « Des pas sur le chemin ». Nous transmettrons à Hubert vos commentaires et réactions.

Des pas sur le chemin

Ne compte pas tes pas pèlerin
Ne compte pas tes pas
Un chapelet entre tes mains
Sera un bon soutien

Sur la route de Saint Jacques
si de la pluie survient
tu sauras que les flaques
font partie du chemin

Si la sueur coule sur ton front
Si ton chemin te paraît dur
Ta vie est une belle aventure
Marche marche compagnon

Et si la faim se fait tenace
Il y aura toujours un pèlerin
qui te feras une place
afin de partager son pain

Au gré des paysages
Tu vois tous ces visages
Eux aussi font étape
de village en village

De chapelles ou d’églises
De calvaires en monastères
Tes haltes ne sont que prières
que tu fais un genou à terre

Content de ce pèlerinage
A la fin de ton voyage
Tu te sentiras plus humain
Transformé par ce beau chemin

Ne compte pas tes pas pèlerin
Ne compte pas tes pas
Un chapelet entre tes mains
Prie pour moi pèlerin

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Contributions des hôtes, Insolite, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Morbihan : lettre de la prison de Vannes

  1. francine dit :

    bonjour
    merci pour ce joli poème …. et bon courage pour la suite … Amicalement
    Francine

Les commentaires sont fermés.