Que représente le bourdon (bâton) du pèlerin ?

Le bourdon, c’est le bâton de pèlerin, le compagnon de route qu’on personnalise, qui nous porte, nous soutient, nous défend contre les dangers. A quoi sert-il ? Quel est son sens ? En quel bois est-il fabriqué ? Quelle est sa symbolique ? Ecoutez ma chronique de ce lundi 13 mai 2013 sur RCF.

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle, Randonnée | Commentaires fermés sur Que représente le bourdon (bâton) du pèlerin ?

Le « Chemin ignatien », un itinéraire spirituel espagnol de 650 km, entre le pays basque et la Catalogne


► Ma chronique radio « En marche » sur RCF du lundi 6 mai sur le Camino Ignaciano.

« Donner une nouvelle direction ou un nouveau cours à sa vie, prendre de la distance par rapport à votre quotidien, mûrir ou confirmer une décision prise par rapport à quelqu’un ou quelque chose, découvrir son identité, ou se fixer des objectifs personnels… »

Voilà le charisme et l’ambition que propose le chemin ignatien, un itinéraire à la fois physique et intérieur de 645 km et 28 étapes dans le Nord-Est de l’Espagne.

Continuer la lecture

Publié dans Autres chemins de pèlerinage | 5 commentaires

Découvrez la Via Francigena, de Canterbury à Rome


► Ma chronique « En marche » sur RCF du 29 avril sur cet route millénaire.

De Douvres à Canterbury © Louise Allavoine/Pelerin.info

En 990, Sigéric, l’archevêque de Canterbury arrive à Rome pour recevoir le pallium (étoile en laine ornée d’une croix, signe de communion avec le Pape).

Sur le chemin du retour, il consigne les 79 étapes (en Italie, Suisse, et France) qui le séparent de son siège épiscopal.  La Via Francigena est née.

Aujourd’hui, cet itinéraire balisé, compte 2000 km et nécessite trois mois de marche.

Le Romieux (pèlerin vers Rome) reçoit son passeport, appelé credenziali, et à son arrivée le testimonium, certificat équivalent à la Compostela pour le chemin de St-Jacques.

Pour la découvrir, l’association des chemins des chemins de Saint-Jacques de Dijon, organise du 3 au 13 septembre 2013 un pèlerinage à Rome, qui « alliera la recherche spirituelle, la découverte culturelle et l’effort physique », explique l’organisateur.

Le périple, qui se déroulera en bus, proposera 10 à 15 km de marche quotidienne.

Renseignements auprès du service des pèlerinages de Dijon : 03 80 63 14 65 ; pelerinages.dijon@wanadoo.fr

► Le site de l’association Via Francigena France

► Histoire, spiritualité, patrimoine, le guide de la Via Francigena sur pelerin.info

Des pèlerins arrivent à Canterbury, un diaporama sonore de pelerin.info

► Le site et témoignage de François-Xavier de Villemagne sur la Via Francigena.

Publié dans Via Francigena | Commentaires fermés sur Découvrez la Via Francigena, de Canterbury à Rome

Pourquoi les pèlerins de Compostelle sont-ils démangés par l’écriture ?

► Ma chronique radio du 22 avril sur Compostelle et l’écriture

« Je n’avais pas l’intention de relater mon voyage à Compostelle et je n’ai pris aucune note pendant mon périple. Mais lorsque la directrice des éditions Guérin me l’a suggéré, j’ai commencé à réfléchir, puis je me suis attelé à l’écriture. J’ai alors été très étonné de voir tous ces souvenirs remonter à ma mémoire », confie Jean-Christophe Rufin à Pèlerin. Son récit, Immortelle randonnée. Compostelle malgré moi,  est classé parmi les dix meilleures ventes d’essai depuis sa sortie fin mars.

Caroline Bataille n’a pas la renommée de ce médecin, écrivain, diplomate et académicien. Comme lui, cependant, elle a parcouru le chemin de Compostelle, avec son père, Claude, comme elle le raconte à la Nouvelle République.

Partis de Tours, ils sont arrivés à Saint-Jean-Pied-de-Port. « On est parti quatre fois. La première, c’était en 2008. Papa avait 74 ans, moi 47 – les chiffres, c’est drôle…  »

Si le chemin n’a pas toujours été facile, physiquement (20 à 25 km par jour avec 7-8 kg sur le dos), cette secrétaire médicale et mère de trois enfants a été touchée par le « fabuleux accueil des gens ». « C’est formidable. On a la sensation d’une société meilleure. Comme si on était dans une autre dimension. »

Ses souvenirs de rencontres, ses impressions, elles les a consignés dans un petit carnet de notes qu’elle aimerait à tout prix publier. Elle déjà choisi son titre provisoire : Son regard en chemin.

Si tous les pèlerins de Compostelle ne publient pas leur récit de voyage (comme l’avait également fait Alix de Saint-André avec En avant, route ! chez Gallimard), beaucoup sont travaillés par le désir d’écrire. Pourquoi ?

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle | 3 commentaires

20 itinéraires sacrés pour marcher sur de nouveaux chemins

Pèlerin vient de publier un nouveau hors-série « Marcher sur de nouveaux chemins« , qui comblera ceux qui veulent explorer de nouvelles voies sacrées en France.

Il suffit de jeter un coup d’oeil sur la carte Michelin  jointe qui reproduit les tracés pour mesurer combien notre pays est façonné par les pas et la foi des marcheurs depuis des siècles.

Au-delà de Compostelle, dont le guide nous fait découvrir deux nouvelles voies (Rocamadour et le Piémont Pyrénéens), nous explorons les chemins de St-Michel, St-Gilles, St-Martin, Vézelay-Assise, Tro Breiz.

Avant d’en lire l’histoire et les étapes principales, les auteurs nous régalent de photos grand format qui nous mettent en appétit.

Des témoignages de marcheurs et de pèlerins révèlent l’âme et la chair de ces chemins qu’on risquerait de survoler en s’arrêtant uniquement à l’aspect culturel et historique.

A la fin de la présentation de chaque chemin, un carnet d’adresse fournit les contacts pour préparer son périple (hébergement, topo-guide, saison conseillée, etc.).

Si vous voulez découvrir, avec d’autres ces chemins. Voici différents rendez-vous à noter

→ Chemins de saint Michel : dimanche 28 avril 2013, 10h-18h, marche (10 km) culturelle sur les Chemins de saint Michel à Pont-d’Ouilly (avec son pont à sept arches, datant du moyen âge).
Chemins de saint Gilles : routes de printemps depuis Gargas (18 au 27 avril) et Sylvanès (27 avril au 7 mai). Routes de l’été : six itinéraires proposés de la mi juillet à la fin août. Le programme détaillé des routes.

Tro Breiz : des centaines de pèlerins se retrouveront pour la troisième étape du tour de Bretagne qui reliera Saint-Malo à Dinan via Dol de Bretagne du lundi 29 juillet au samedi 3 août 2013.

Voie de Rocamadour vers Compostelle : jeudi 25 Juillet, Handi-Pélé pour la fête de Saint Jacques : pèlerinage de 12 personnes handicapées sur le chemin de Compostelle. Organisé par l’Association Santiago Accessible. Marche convergente vers Rocamadour en individuel avec un rendez-vous pour tous les marcheurs le 13 août à Rocamadour (remise du certificat du pèlerin, la Rocastella, pour 100 km parcourus).

► Ecoutez ma chronique RCF du 15 avril sur ces nouveaux chemins.

Publié dans Autres chemins de pèlerinage | Commentaires fermés sur 20 itinéraires sacrés pour marcher sur de nouveaux chemins

Compostelle : ralliez Paris à Vézelay à pied, sans transport en commun

Quand on est Parisien (ou qu’on arrive à Paris de l’étranger par exemple), il n’y avait qu’un moyen de marcher vers Saint-Jacques-de-Compostelle : suivre, depuis Paris, la voie de Tours, qui mène à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Paris Sens VézelayDésormais, il y a la possibilité de rejoindre à pied, depuis la capitale (en partant de la tour Saint-Jacques), la voie de Vézelay en douze étapes (soit 253 km) via la voie de Sens : en traversant Montgeron (Essonne), Saint-Fargeau-Ponthierry, Avon, Ville-Saint-Jacques (Seine-et-Marne), Champigny-sur-Yonne, Sens, Villeneuve-sur-Yonne, Joigny, Charbuy, Vincelles, Lac-Sauvin, pour arriver à Vézelay (Yonne).

Un nouveau topo-guide vient d’être édité chez François Lepère, avec l’aide de Gérard du Camino. Ils seront présents le week-end prochain sur le stand C20, Chemins d’étoiles, tenus par Gaële de La Brosse.

L’initiative du balisage revient à une quarantaine d’amis. « Nous avons eu envie de transmettre notre savoir compostellan en créant l’association « Pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle » à Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne) », explique Gérald Béhuret, « vieux pèlerin qui a sillonné les chemins de St-Jacques pendant de nombreuses années », et hospitalier sur la voie de Sens (« ma maison est la 2ème étape sur le chemin et l’accueil est Pèlerin : gratuit ») .

C’est en 2005, qu’ils ont décidé de réhabiliter ce chemin de Paris à Vézelay. La sortie du topo-guide est un aboutissement. Consécration prochaine : cet itinéraire devrait même figurer sur la nouvelle carte IGN des chemins de Saint-Jacques.

Association Pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle
1, rue des charmes 77310 Saint-Fargeau-Ponthierry
E-mail: pelerins.de.st.j.de.compostelle@gmail.com
Téléphone: 01 60 65 54 02
www.paris-vezelay-compostelle.org

Publié dans Compostelle, Randonnée | Commentaires fermés sur Compostelle : ralliez Paris à Vézelay à pied, sans transport en commun

Salon de la randonnée (Paris) : projections de deux témoignages inédits sur les chemins de St-Michel et les pionniers de Compostelle

Invitation. Le salon des nouvelles randonnées se tient du vendredi 5 au dimanche 7 avril se tiendra à Paris (Porte de Versailles, hall 4). Chacun pourra venir flâner parmi les 350 stands pour y collecter des info sur leur prochaine rando, acheter du matériel, discuter avec des marcheurs pour échanger conseils et récits de voyage.

Je vous retrouverai dimanche sur le stand dédié aux chemins de pèlerinage. Tenu par le réseau « Chemins d’étoiles » (emplacement C20), il sera consacré aux chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, du Mont-Saint-Michel, de Saint-Martin-de-Tours, du Tro Breiz, de Saint-Gilles, de Rocamadour, d’Assise, de Rome, etc.

Gagnez des entrées gratuites, grâce à Chemins d’Etoiles.

Continuer la lecture

Publié dans Randonnée | Un commentaire

Randonner en chantant

Revue de presse : lu dans Pèlerin. A la Pentecôte, du 17 au 20 mai, Jean-François Capony et sa femme Macha proposent une randonnée « à travers chants » dans l’Aveyron. Au programme du groupe de 25 personnes : méditations silencieuses, chants et rencontres avec les habitants du terroir. Le chant et la marche sont intimement liés.

Jean-François et Macha Capony

« La marche est une belle introduction au chant, témoigne Jacques Lemoine, venu de Normandie, qui a participé à trois de ces rencontres. Elle donne le rythme, et le chant la prolonge. »

« Cette alchimie possède également une vertu thérapeutique, poursuit Maïté Comte, de Toulouse. La marche comme le chant requiert un engagement physique, mais tous deux rééquilibrent aussi le psychique. Au fur et à mesure de notre progression, le mental se calme, reprend sa juste place. »

Le soir, les marcheurs sont hébergés à La Boriette, dans une ferme restaurée que Jean-François et Macha Capony ont aménagée en gîte d’étape. Dans la salle « des arches », la soirée s’achève autour d’un bon repas, suivi d’une veillée auprès du feu.

Les autres dates 2013 :
→  Fête de la saint Jean (21 au 24 juin)
→ Toussaint (31 octobre au 3 novembre).

Rens. : 06 80 23 06 25 ; mjfcapony@laboriette.fr 

Publié dans Randonnée | Commentaires fermés sur Randonner en chantant

Fabien Lemière, cadre dans la finance, part à pied pour Saint-Jacques-de-Compostelle aller-retour

Revue de presse : lu dans Ouest-France. A 51 ans, Fabien Lemière, originaire de Dinan, part sur le chemin de Compostelle en avril, qu’il compte parcourir à pied, à l’aller comme au retour, soit 140 jours de marche.

Cadre dans la finance et père de deux enfants, il traverse des rupture, notamment professionnelles et conjugales. Il vit se départ comme un « retour aux sources », marqué par un désir de « changer de vie ». « Je veux aller chercher au plus profond de moi et être en paix » dit-il avant de confier « j’espère qu’il se passera quelque chose de spirituel dans ce voyage. »

Ma chronique RCF En marche, du 11 mars, dans laquelle j’évoque les motivations et la quête de Fabien Lemière.

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle | Un commentaire

Compostelle : un nouvel itinéraire relie Conques (voie du Puy-en-Velay) à Toulouse (voie d’Arles)

La collégiale de Villefranche-de-Rouergue, XIIIe s.

La collégiale de Villefranche-de-Rouergue, XIIIe s. © Delphine Trebosc / Ciel Bleu pour Pèlerin

Les amoureux des chemins français vers Saint-Jacques de Compostelle ont un nouvel itinéraire à explorer :  la liaison entre Conques (GR 65), l’une des haltes reines de la voie du Puy-en-Velay et Toulouse (G5 653), étape majeure sur la voie d’Arles.

L’itinéraire le plus direct compte 223 km et compte 9 étapes, traversant l’Aveyron (Cransac, Peyrusse-le-Roc, Villefranche-de-Rouergue, Najac), le Tarn (Cordes-sur-Ciel, Gaillac, Rabastens) et la Haute-Garone (Montastruc-la-Conseillère).

Sur le chemin, on découvre les bastides (Villefranche, Najac, Cordes) et des trésors architecturaux : la collégiale Notre-Dame à Villefranche, du XIIe-XVe s. (classée au titre des monuments historiques), la forteresse du XIIIe s. de Najac, située un promontoire, l’église Notre-Dame du Bourg à Rabastens, dont les peintures et l’architecture incarnent le style gothique Toulousain…

 

« Est-ce une voie historique ?, interroge Gaële de La Brosse, dans la rubrique « Chemins de pèlerinage » de Pèlerin (page 46, du n°6795 daté du 21 février 2013).  Sans aucun doute, répondent Bertrand de Viviès, conservateur du patrimoine, et Christian-Pierre Bedel, ethnographe. Nombreux sont les indices du pèlerinage : hôpitaux pour pèlerins, confréries… Sans parler du patrimoine jacquaire : vitrail représentant l’apôtre dans l’église de Najac, peintures médiévales à Villeneuve-d’Aveyron illustrant la légende la plus célèbre du chemin de Saint-Jacques : celle d’un innocent pèlerin condamné à la pendaison qui fut miraculeusement maintenu en vie par saint Jacques. »

Ecoutez ma chronique RCF En marche du 4 mars, sur l’itinéraire Conques-Toulouse.

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle, Randonnée | 6 commentaires

Compostelle : le film « The Way » avec Martin Sheen sort le 25 septembre en France

The Way : Martin Sheen (à g.) © 2013 L'atelier d'images - Condor Entertainment

The Way : Martin Sheen (à g.) © 2013 L’atelier d’images – Condor Entertainment

Enfin ! « The Way » (« Le chemin »), d’Emilio Estevez avec l’acteur Martin Sheen, sort le 25 septembre sur les écrans en France, après avoir été diffusé en 2010 en Espagne et en 2011 aux Etats-Unis.

Sa sortie, annoncée dans un premier temps au printemps, avait été déplacée au 17 septembre, pour faciliter la venue de Martin Sheen,. Cet été, des avant-premières seront organisées cet été dont le long du Camino (Du Puy à St Jean Pied de Port).

► La page Facebook française de The Way.

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle | 10 commentaires

Gérard Castex et son fils handicapé Raphaël veulent partir sur le chemin de Compostelle en joëlette

Gérard Castex et son fils Raphaël, 25 ans partent sur le chemin de Compostelle

Gérard Castex a décidé d’emmener en septembre prochain son fils Raphaël, 25 ans, sur le chemin du Puy-en-Velay vers Saint-Jacques de Compostelle.  Ce dernier est atteint d’une maladie neurologique dégénérative depuis l’âge de 18 mois. Pour ce père, médecin généraliste à la retraite, c’est une façon d’ouvrir de « nouveaux horizons » à son fils dont il s’occupe avec sa femme, Dominique, kinésithérapeute également à la retraite.

Raphaël est le cadet d’une famille de trois enfants. Son frère, Julien, 30 ans, ingénieur dans le domaine de l’architecture, habite en Savoie ; sa soeur aînée, Anne, 32 ans, ingénieure agricole, vit, elle, en Bretagne.

Pourquoi Compostelle ? « On y va pour chercher au fond de soi une motivation et une énergie nouvelles. Tous les pèlerins qui en reviennent disent que le chemin les a transformés. C’est une expérience à vivre », a-t-il confié aux journalistes de France 3 Alpes (voir la vidéo ci-dessous).

L’itinéraire de six jours débutera le 7 septembre à partir d’Albertville et empruntera la voie du Puy-en-Velay. Le trajet se déroulera en partie en bus et en marchant de deux à trois heures par jour (entre 7 à 10 km par étape). L’arrivée est prévue le 12 septembre à Saint-Jean-Pied-de-Port (retour le 15 septembre).

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle | 4 commentaires

Rocamadour organise une « convergence pédestre » pour son jubilé

Les marcheurs qui aiment les lieux de patrimoine et de spiritualité se donneront rendez-vous à la mi-août août 2013 à Rocamadour pour la « convergence pédestre » , organisée dans le cadre du millénaire du village du Lot. Cette initiative est gratuite mais sur inscription.

De multiples points de départ sont proposés : Bar (Limousin), Conques (Aveyron), Laroquebrou (Cantal), Thézac (Lot-et-Garonne), Cahors (Lot). Après cinq jours de marche (100 km), les pèlerins se verront remettre la Rocastella, certificat du pèlerin, inspiré de la Compostela remise à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Les pèlerins seront accueillis le 13 août au soir sur le parvis de la basilique Saint-Sauveur, dans la cité moyenâgeuse, et son à-pic de 150 mètres au-dessus de la rivère Alzou.

Le 14, ils pourront emprunter  « le chemin du pèlerin ». Un parcours de 2h, qui commence devant la chapelle de l’Hospitalet (Rocamadour en compte 7 !) et s’achève à la chapelle Notre-Dame après avoir franchi les  cinq portes jubilaires (dont la Porte Sainte).

Chaque franchissement de porte offre l’occasion de méditer sur le sens de son existence : devenir pèlerin, se mettre en marche, rester fidèle, jubiler !

Le 15 août, la messe solennelle de l’Assomption sera célébrée en pein air, en contrebas du village.

Inscription et renseignements par mail à l’attention d’Alain Faucon.

► Le programme détaillé de la « convergence pédestre »
► Les étapes du chemin jubilaire du pèlerin.
► Le programme des célébrations du Jubilé de Rocamadour.

Ma chronique du 12 février « En marche » sur RCF à propos du jublié de Rocamadour

Publié dans Autres chemins de pèlerinage, Randonnée | Commentaires fermés sur Rocamadour organise une « convergence pédestre » pour son jubilé

Sur son blog des marcheurs vers Dieu, Andrée Fréaud allie randonnée, patrimoine et spiritualité

Andrée Fréaud, une Lyonnaise de 62 ans, a lancé au sein de trois paroisses des randonnées qui allient marche, visite du patrimoine (abbayes, musées) et spiritualité (silence, temps de prière).

Une formule qui remporte une adhésion croissante, avec un quinzaine de marcheurs qui se retrouvent tous les deux mois pour parcourir ensemble un itinéraire d’une douzaine de kilomètres (soit trois heures de marche).

Pour connaître l’agenda de ses prochaines marches, visitez son blog lesmarcheursversdieu.69004.overblog.com

► Ecoutez ma chronique RCF En marche du 4 février, sur l’intiative d’Andrée.

Publié dans Randonnée, Spiritualité | Commentaires fermés sur Sur son blog des marcheurs vers Dieu, Andrée Fréaud allie randonnée, patrimoine et spiritualité

En 2013,répondez à l’appel du chemin !

Sur le bord du Canal du midi, près de Baziège.

Via viatores quaerit. « Je suis la voie qui cherche des voyageurs ». Cette citation de Saint Augustin est mise en exergue du 850ème anniversaire de Notre-Dame de Paris. Voici une phrase qui inspire le marcheur. D’ailleurs, Saint Augustin ajoute : « Notre route veut des marcheurs ».

Entendre cet appel de la route, c’est ce que je vous souhaite à l’aube de cette année nouvelle. Ne résistez pas à son appel ! Tout peut commencer par une marche de quelques dizaines de minutes.

Sortir de chez soi pour ne rien faire d’autre que marcher, voilà qui change tout : marcher pour de vrai.

En mettant un pas devant l’autre, je me rappelle à cette réalité élémentaire :  c’est la fermeté du sol qui me porte. La terre est solide sous mes pas. Je peux m’appuyer dessus pour avancer.

Au fil de mes pas, si j’y prête attention, mon souffle peut devenir plus ample, moins saccadé ; ma foulée, plus fluide et légère. Mon regard plus large, tourné vers tout le monde qui s’offre à mon regard : herbe, arbres, oiseaux et visages.

Je commence à entendre les petits sons, provenant des uns et des autres. Puis viennent les senteurs, les odeurs de l’humus, notamment.

Tous mes sens s’éveillent peu à peu, au fil de la route.

Séquestrés par nos soucis, nos pensées, nos habitudes, nous sommes souvent semblables à ces sous-marins qui ferment toutes leurs écoutilles avant de plonger. Sommes-nous en guerre contre nous-même, ou contre les autres ? Pourquoi nous renfermons-nous ainsi ? Pour aller où ?

En partant sur la route, on consentant à nous déplacer physiquement et donc en nous-même, nous pouvons accéder à ce  petit miracle : notre quotidien n’a pas changé, mais aujourd’hui, nous le voyons différemment.

Heureuse année à vous tous !

 

 

 

Publié dans Randonnée | 2 commentaires

Les marcheurs arrivent pour l’inauguration du musée du Louvre à Lens après un périple de 365 km

Les enfants de la vallée d’Oise accompagnent les marcheurs

 

La marche inaugurale pour l’ouverture du musée du Louvre à Lens s’achève aujourd’hui aux portes du nouveau musée, qui sera officiellement inauguré demain.Pour faire connaître l’ouverture du musée — une fierté pour cette ancienne région minière — Un groupe de douze marcheurs, parti le 21 novembre de la pyramide du Louvre à Paris, a parcouru 365 Km en 13 étapes, traversé 3 régions, 7 départements, 120 communes (Senlis, Noyon, Ribemont, Guise, Cambrai, etc.) et 170 sites culturels

L’équipe est constituée de six hommes et six femmes : un fils de mineur, une infirmière, un commerçant-artisan en luminaires, des amoureux de la marche et de la randonnée…

A Paris, l’administratrice générale adjointe du Louvre leur a remis un objet mystère qu’ils doivent remettre en main propre au directeur du Louvre Lens. Les seuls indices : cet objet « qui est jeune et qui doit grandir » a un lien avec le peintre Eugène Delacroix, dont le célèbre tableau « La liberté guidant le peuple » a été transféré à Lens.

Sur leur route, ils ont été rejoints par des dizaines de randonneurs qui ont voulu se joindre à l’opération organisée par l’association l’odyssée de la culture et le comité départemental de la randonnée pédestre du Pas-de-Calais.

A chaque étape, une visite était organisée dans un lieu culturel et historique : musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, musée d’art et d’archéologie de Senlis, cathédrale de Noyon, musée de la résistance à Tergnier, maison Marie-Jeanne à Alaincourt (avec de bénévoles en costume du XIXe s !), familistère de Guise, musée de la dentelle à Caudry…

Ils ont vécu des moments mémorables :
— Des étapes à rallonge : deux fois 37 km (le week-end des 24-25 novembre).
— Des paysages : une étape de 31 km, en compagnie du soleil et des péniches, le long des chemins de halage entre Noyon et Tergnier.
— Des intempéries : « Nous n’avons subi qu’une seule averse, sauf que celle-ci a duré 8 heures ! 32 km sous la pluie et sous les capes entre Ecouen et Senlis », raconte, le 23 novembre, Catherine, la responsable de l’association.
— Des rencontres, avec les 500 enfants, élèves de la maternelle au collège, de la communauté de commune de la vallée d’Oise, qui s’est engagée à leur faire découvrir le musée à Lens.

Le musée sera ouvert le 12 décembre au grand public. Mais les habitants de la région y auront accès dès demain :

Mardi 4 décembre 2012 : ouverture nocturne pour les habitants de la région, de 19h à minuit, l’ensemble des collections et expositions temporaires seront visibles gratuitement.

Soirée inaugurale au stade Bollaert-Delelis, de 18h30 à 22h00, frites à volonté, et feu d’artifice à 20h00. Billets gratuits à retirer à la boutique Emotion Foot du stade.
(dans la limite des places disponibles)

Samedi 8 et dimanche 9 décembre 2012 : ouverture non-stop du musée du samedi 10h au dimanche 18h, nuit comprise !

♦ Le blog de la marche inaugurale du Louvre Lens.

♦ Le site du musée du Louvre à Lens.

Publié dans Randonnée | Commentaires fermés sur Les marcheurs arrivent pour l’inauguration du musée du Louvre à Lens après un périple de 365 km

Vosges : Marguerite et Francis Jacquot offrent l’hospitalité aux pèlerins de Compostelle

Marguerite et Francis prépare la chambre du pèlerin. © Sophie Maupetit, Vosges Matin

Revue de presse. A Neufchâteau (Vosges, Lorraine), Marguerite et Francis Jacquot ont commencé à accueillir les pèlerins de Compostelle par hasard. Une tradition familiale qui s’est étendue aux Jacquets. Source : Vosges Matin.

Continuer la lecture

Publié dans Hospitalité | 2 commentaires

A 85 ans, René Guéhennec rallie Porto à St-Jacques-de-Compostelle

René Guéhennec habite Plouharnel © Ouest-France

Je suis toujours touché, à titre personnel, quand je vois nos aînés se lancer sur le chemin, sans crainte. J’ai relevé dans Ouest-France du 13 novembre 2012, l’histoire de René Guéhennec, qui, à presque 85 ans, il est allé au bout du chemin en ralliant Porto à Saint-Jacques-de-Compostelle.

En septembre, René Guehennec a remis ses chaussures de marche et repris son sac à dos. « Huit kilos, lesté avec les années, juste le nécessaire sans compter l’eau et le ravitaillement », dit-il. Avec la coquille bien en vue, afin de rallier à pied, et en quinze jours, les 200 km qui séparent Porto à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, pour clore le parcours de Plouharnel à Saint-Jacques.

 

 

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle | Commentaires fermés sur A 85 ans, René Guéhennec rallie Porto à St-Jacques-de-Compostelle

Ouvrez ce beau livre, et vivez « le frisson des départs »

Jean-Claude Bourlès (assis) et Yvon Boëlle (debout) ont dédicacé Le Frisson des départs, le 3 novembre, à la librairie Cheminant de Vannes

Un photographe et un écrivain qui ont foulé les chemins se retrouvent pour communiquer « le frisson des départs », un récit textuel et visuel qui nous emmène sur la route.

Voici ce qu’en dit Gaële de La Brosse, dans sa chronique « Chemins de pèlerinage », parue dans Pèlerin, le 8 novembre. Extraits.

«C’est un livre à deux voix, commente son éditeur, Christophe Rémond. Le regard du photographe y croise la plume de l’écrivain, chacun jouant sa propre partition. »

D’une part, les splendides photos d’Yvon Boëlle, coups de cœur parmi ses trésors accumulés ces trente dernières années : « C’est la première fois qu’un éditeur me donne carte blanche, confie-t-il, ce qui est le rêve de tout photographe ! J’ai pu retracer mon itinéraire intérieur, de la Bretagne à l’Irlande et aux Cornouailles puis aux chemins de Saint-Jacques… »

Enfin, en citant le film d’Alain Resnais, La vie est un roman, il précise : « La mienne est un reportage. J’ai horreur du quotidien, je suis toujours dans le rêve, toujours sur le départ.

Ma chronique « En marche », du 12 novembre sur RCF, était aussi dédiée à ce beau livre.

Publié dans Autres chemins de pèlerinage, Compostelle | Commentaires fermés sur Ouvrez ce beau livre, et vivez « le frisson des départs »

Carnet de route intérieur sur le chemin d’Arles vers Compostelle

Entre Revel et Montferrand

Entre Revel et Montferrand

Je reviens de cinq jours de marche, seul, sur la voie d’Arles vers Compostelle, entre la Salvetat-sur-Agout (Hérault) et Baziège (Haute-Garonne), aux portes de Toulouse. 160 km en tout, entre 8 et 10h de marche par jour. Sur le chemin, j’ai trouvé des pierres précieuses que je rassemble ici.

Le chemin décante ma vie
Mardi matin, à 7h30, je ressers les sangles de mon sac et traverse le pont de la Salvetat-sur-Agout. C’est le moment que je goûte avec le plus d’intensité : la promesse du matin, celle du départ. L’air est frais, revigorant. Le chemin m’attend. Je suis libre. Je fais le premier pas.

Les traces de la neige du week-end parsèment encore le bord de la route.Elles vont disparaître au fur et à mesure que le soleil se lève. Il en va de même avec mes « pensées de la ville » (questions de travail, d’organisation domestique, soucis, choses à faire…).

Nombreuses et pressantes, ces pensées de la ville se simplifient et s’évaporent au fil des jours de marche. Quand on marche d’un point à un autre, les pensées ne peuvent pas tourner en rond. Elles s’ordonnent au fil de la route, comme les villages traversés.

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle | Commentaires fermés sur Carnet de route intérieur sur le chemin d’Arles vers Compostelle

Québec : l’abbé Gérard Marier, 82 ans, s’est converti à une « plus grande tendresse » sur le chemin de Compostelle

Voilà un homme qui s’est mis à l’écoute et à l’école de la sagesse du chemin, me suis-je suis exclamé après avoir lu et regardé le témoignage de  Gérard Marier, un prêtre québécois de 82 ans, qui a parcouru, cet été, 300 km en trois semaines, de Burgos à Saint-Jacques-de-Compostelle. L’interview qu’il a accordée à la journaliste Hélène Ruel de La Nouvelle Union recèle de nombreuses pépites. J’ai retenu les extraits qui me semblent les plus goûteux.

« Dans ma vie, j’ai beaucoup appris par les livres. Je ne pensais pas qu’on pouvait en apprendre autant par les pieds, par ce mouvement si simple et répétitif des pieds!», dit l’abbé Marrier

(…) Au dernier jour de son pèlerinage, le 19 septembre, au terme d’une longue marche de 6 heures et demie, l’abbé Marier dit avoir pleuré devant la cathédrale. Bouleversé de reconnaissance.
« J’ai fait quelque chose par la grâce de Dieu », dit-il. Tout au long de sa randonnée, l’abbé Marier, parfois à l’écart du groupe, priait Dieu. Lui demandant le souffle, la puissance et l’énergie selon qu’il devait monter, descendre ou avancer sur des plateaux de chemin graveleux.

« J’ai déployé beaucoup d’énergie avec la carte de crédit de Dieu, dit encore l’abbé Marier. J’ai le sentiment qu’en septembre, je suis passé de l’automne à l’été. Comme si tout mon paysage intérieur avait changé. »

On peut entreprendre ce fameux pèlerinage pour toutes sortes de raisons, précise-t-il. »Pour relever un défi, pour vivre des vacances différentes, par curiosité. Une chose est sûre. On ne se méfie jamais assez du pouvoir de conversion du Chemin de Compostelle. »

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle, Randonnée | Un commentaire

En Norvège, Sandrine Cnudde marche entre « le vide et le reste »

Viveli – Stavali © Sandrine Cnudde

L’artiste marcheuse Sandrine Cnudde est partie seule dans la région du Hardanger norvégien pour vivre un rude pèlerinage poétique. Elle a choisi la maison du poète Olav Hakonson Hauge (1908-1004) comme point de départ de ses marches dans un périmètre de 30 km. « J’ai sillonné seule et à pied tous les sentiers, ou presque, qui ont pu inspirer l’oeuvre d’Hauge ».

Elle en rapporte un beau livre de photographies et de poésie intitulé Le vide et le reste, aux éditions Tarabuste.

Pages épaisses, photographies presque exclusivement en dégradé de gris (à deux exceptions d’un vert mordant près), couverture brute…

L’objet livre parle déjà de son voyage en forme de combat contre la pluie, le vent, la brume, la ténèbre, les torrents glacés, et surtout les champs de pierres. Ses compagnons de route : saules et bouleaux, aulnes et sureaux.

Comme Moïse faisant jaillir l’eau du rocher (Nb 20, 8-11), Sandrine Cnudde frappe le « gris minéral » de sa « foulée féroce » pour en faire jaillir sa poésie brute.

C’est l’heure du poème de 8h03
au départ d’une journée nouvelle
comme elle fera le premier pas (…)

(…) C’est bien brave
tu vois tu
ne marches pas seul

♦ Son carnet de route sur i-trekking.net

♦ Le blog de Sandrine Cnudde

Ma chronique « En marche » sur RCF, du 15/10/2012 sur Sandrine.

Publié dans itinérance, Témoignage | Commentaires fermés sur En Norvège, Sandrine Cnudde marche entre « le vide et le reste »

France culture diffuse le carnet de route sonore d’Idan, qui marche vers Compostelle pour s’en sortir

France Culture nous emmène lundi 22 et mardi 23 octobre, puis lundi 5 novembre, sur les pas d’Idan, qui marche vers Compostelle, accompagné par l’association Seuil.

Écrivain et voyageur, Bernard Ollivier, son fondateur, a eu l’intuition de cette association, en marchant lui-même sur le chemin de St-Jacques : réinsérer les jeunes en grandes difficultés par la marche à pied.

Cette série de reportages, réalisée par Charlotte Bienaimé, est diffusée dans le cadre de l’émission — la bien nommée — Les pieds sur terre !

Continuer la lecture

Publié dans Compostelle | Commentaires fermés sur France culture diffuse le carnet de route sonore d’Idan, qui marche vers Compostelle pour s’en sortir

Un nouveau chemin commence après le chemin

Le marais du Grand Hazé (Orne), par Léonnard Leroux © Pèlerin

« Mais oui ! Notre pèlerinage est transposable dans nos vies quotidiennes… Mais oui ! Nous allons aller : « ultéia », outre, plus loin…« , s’exclame Michèle, qui a suivi le e-pèlerinage que proposait Pèlerin fin septembre vers le Mont-Saint-Michel. Michèle a compris ce qu’est le « chemin après le chemin ». L’arrivée à Compostelle ou à la fin des terres marque la fin d’un chemin et le début d’un autre.

Pour aider les marcheurs et pèlerins à emprunter cette nouvelle route, l’association Compostelle 2000 propose une session de deux jours. Elle se déroulera les samedi 17 et dimanche 18 novembre 2012, de 9h à 16h30, au Prieuré Saint Benoît à Etiolles, près d’Evry (91). Il suffit de se renseigner au siège de l’association 26 rue de Sévigné – 75004 – Paris ; ou par téléphone au 0143 20 71 66 ; et par e-mail à l’adresse compostelle2000@orange.fr . Le tarif (repas, logement) est de 75 €, (90€ pour les non-adhérents)

« Il s’agira de parler de notre démarche, de la partager, ainsi que d’esquisser notre route de demain ; également de passer un moment convivial de rencontre, d’échange et de détente », précisent les organisateurs.

Deux témoins seront présents pour guider les participants : André Weill, auteur de nombreux livres, dont « T’es toi quand tu marches », et le Frère Benoît Billot, moine bénédictin, fondateur de la « Maison de Tobie », qui fera part de son expérience spirituelle.

Publié dans Compostelle, Spiritualité | Commentaires fermés sur Un nouveau chemin commence après le chemin

François-Xavier Maigre : « L’âne est devenu le protagoniste de notre marche de 450 km vers le Mont-Saint-Michel »

A 30 ans,  François-Xavier Maigre mène de front plusieurs vies : celle de journaliste au quotidien La Croix, celle de poète, celle de musicien et celle de marcheur. Sous des dehors sages et longanimes brûle un feu joyeux et têtu. Pour le e-pèlerinage « 7 jours de Paris au Mont-Saint-Michel« , réalisé pour Pèlerin, je l’ai interviewé sur son expérience de marche sur les chemins du Mont-Saint-Michel.

Du 21 mai au 30 juin 2011, il a pris la route durant 33 jours avec Pauline, sa femme et leurs enfants, Faustine (2 ans et demi) et Martin (7 mois) et un âne. Un périple de 450 km qu’il raconte dans son livre Sur la trace de l’archange, paru aux éditions Bayard.

D’animal utilitaire, l’âne est devenu, au fil du voyage, un compagnon de route déclenchant l’empathie des gens qu’ils croisaient. Il est aussi devenu un « éducateur », sur le plan psychologique et spirituel !

En côtoyant l’âne toute la journée, François-Xavier a vécu une véritable expérience intérieure, très biblique.

 

 

Publié dans Saint-Michel | Commentaires fermés sur François-Xavier Maigre : « L’âne est devenu le protagoniste de notre marche de 450 km vers le Mont-Saint-Michel »

Carnet de route 2012 des pèlerins du Mont-Saint-Michel

Voici le carnet de route des pèlerins de Saint-Michel qui marchent, comme chaque année avec l’association Les chemins Saint-Michel, vers le Mont. C’est Juliane Hervieu, responsable du projet, qui tient la plume et l’appareil photo du dimanche 23  au samedi 29 septembre.

Continuer la lecture

Publié dans Autres chemins de pèlerinage, Saint-Michel | Un commentaire

Les pèlerins du Mont-Saint-Michel se sont mis en route

Une quarantaine de pèlerins ont pris le départ, hier, de la marche qui les conduira au Mont-Saint-Michel, le 29 septembre prochain, pour la fête de l’archange.

Nous sommes en lien avec l’association Les chemins du Mont-Saint-Michel, qui va nous faire parvenir des photos de l’étape du jour, afin que nous puissions partager, à distance, leur marche (le programme de leurs étapes)

Voici ce que Juliane Hervieu, responsable du projet, nous écrit à propos de l’étape du dimanche 23 septembre : « Nous étions 40 cette après-midi à arpenter les chemins du Domfrontais à la découverte de l’histoire de cette cité médiévale et de la beauté de ses paysages.

Nous avons passé la journée ici car l’association les chemins de saint Michel signait aujourd’hui une convention de partenariat avec Domfront, devenue ainsi ville étape sur les chemins de saint Michel. Un très bel accueil, une histoire riche et une belle ambiance entre miquelots (pèlerins de Saint-Michel NDR). »

Par ailleurs, près de 1300 e-pèlerins se sont mis en route via le e-pèlerinage vers le Mont-Saint-Michel, organisé par Pèlerin. Les uns et les autres progressent ensemble, en pensées et en prières…

 

 

Publié dans Saint-Michel | 2 commentaires

Sexe, drogue et marche à pied (sex, drugs & walking)

Mes flâneries de fin de semaine m’ont conduit au Festival America, organisé par la ville de Vincennes. Ce festival, dédié à la littérature nord et sud-Américaine, fête ses dix ans.

L’ambiance est dépaysante. Dans les rues, les accents latino et états-uniens s’entre-mêlent. On peut s’immiscer dans une discussion entre écrivains, sur un coin de trottoir.

L’un des ateliers auxquels j’ai assisté était consacré à la revue littéraire The Believer, créée à San Francisco en 2003.

Elle est aujourd’hui éditée en France sous la forme d’un trimestriel, par les éditions Inculte et diffusée par Actes Sud (le genèse de l’édition française, sur le site du Magazine littéraire)

Vendela Vida, l’une des cofondatrices de la revue, était accompagnée de Jérôme Schmidt (le patron des éditions Inculte), pour parler de  cette revue — qui a foi dans les auteurs et les écrivains, d’où son titre — et qui revendique une liberté de ton, de format, de graphisme. Bref, un bel et pénétrant objet ludique ! On y parle de livres récents ou anciens, sans se préoccuper de la longueur des textes. Chaque couverture est confiée aux bons soins du célèbre illustrateur et auteur de BD Charles Burns.

The Believer attire les grandes plumes :  « De Paul Auster à Haruki Murakami, en passant par Don ­DeLillo, William T. Vollmann, Bret Easton Ellis ou Jonathan Franzen  ; des dessinateurs comme Chris Ware, Tony Millionaire, Daniel Clowes  ; des cinéastes allant de David Lynch à Gregg Araki ou David Cronenberg  ; des musiciens tels que Bob Dylan, Billy Corgan, Brian Eno », souligne le site français.

The Believer connaît un joli succès : chacun des neuf numéros par an est diffusé à 15 000 exemplaires. Un taux de diffusion qui résiste admirablement à l’érosion, souligne avec envie Jérôme Schmidt.

Les bureaux sont installés dans un quartier populaire (à Mission) de San Francisco. Leurs locaux abritent des ateliers d’écriture et de soutien scolaire pour les jeunes en difficulté. Les fondateurs revendiquent le choix de mêler activité littéraire et activisme social.

Dans la dernière livraison du Believer traduit en français, on peut lire une jubilante correspondance entre deux écrivains britanniques, qui partagent un goût prononcé pour la littérature, la drogue, le sexe… et la marche à pied (« Will Self en discussion avec Geoff Nicholson« , pages 35 à 43, Le Believer, été 2012).

Geoff Nicholson, qui a écrit The Lost Art of Walking (« L’art perdu de la marche », non traduit en France), vit à Los Angeles, la ville la plus inhospitalière pour les marcheurs : tous les déplacements s’effectuent en voiture et beaucoup de routes n’ont pas même de trottoirs (il raconte l’anecdote d’une marche cauchemardesque le long de Laurel Canyon Boulevard). Ce qui n’empêche pas Geoff de marcher 15 à 25 kilomètres par jour !

Son correspondant, Will Self, marche et écrit. Il publie le compte-rendu de ses pérégrinations dans le quotidien The Independent et dans la revue Psychogeography.

Dans leur long échange, j’ai trouvé des pépites sur la marche à pied  qu’ils comparent avec leur expérience de la drogue et du sexe. Un rapprochement aussi rare que passionnant !

Continuer la lecture

Publié dans Lire, voir, rencontrer, comprendre, Randonnée | Commentaires fermés sur Sexe, drogue et marche à pied (sex, drugs & walking)

Les relais du 8e centenaire des Clarisses sont arrivés à Assise !

Semaine 11, de Chiusi à Assisi.  Six pèlerins ont parcouru les deniers kilomètres vers Assise, entre le 4 et le 13 août. C’est Bernard, membre du groupe, qui prend la plume pour raconter cette dernière étape.

Continuer la lecture

Publié dans Assise | Commentaires fermés sur Les relais du 8e centenaire des Clarisses sont arrivés à Assise !

Carnet de route d’Assise n°10 : de Gambassi à Chiusi

Semaine 10, du 29 juillet au 4 août, de Gambassi à Chiusi. Le groupe de marcheurs était composé de cinq retraités, Alexandra, Florence, Catherine, François, Jean-Marie et d’un cadre supérieur, Pierre-Michel.

Continuer la lecture

Publié dans Assise | Commentaires fermés sur Carnet de route d’Assise n°10 : de Gambassi à Chiusi

Carnet de route d’Assise n°9, de Gorfigliano à Gambassi Terme, en Toscane (Italie)

Semaine 9, du 22 au 28 juillet 2012. Nouvelle étape italienne pour notre groupe de pèlerins du chemin d’Assise. Marie-Christine, Nadine, Agnès-Martine et François, qui sont originaires des quatre coins de la France (Normandie, Bourgogne, Savoie et Île-de-France), ont pris le relais en terre toscane. Ils ont démarré dans la petite ville de Gorfigliano. Objectif : atteindre Gambassi Terme, après un périple dans la chaîne des Apennins.

Continuer la lecture

Publié dans Assise | Commentaires fermés sur Carnet de route d’Assise n°9, de Gorfigliano à Gambassi Terme, en Toscane (Italie)