Sur ses chemins, la commune d’Aizenay (Pays-de-Loire) veut la paix entre randonneurs, motards et conducteurs de quads

Revue de presse. Sur les chemins de randonnée, la guerre couve entre randonneurs, amoureux de la tranquillité, et adeptes des deux ou quatre roues motorisés.

La commune d’Aizenay (Pays-de-Loire) vient de signer une convention pour un an avec les représentants des trois groupes afin de classer les chemins de la commune en trois catégories : la première réserve les sentiers aux seuls marcheurs, la seconde les partage six mois par an et la troisième les ouvre à tous, toute l’année. Un modus vivendi qui devrait faire école…Source : Ouest-France.

« Pour mieux les protéger, on a classé les sentiers – Aizenay« , Ouest-France (04/12/10)

La commune a connu à plusieurs reprises le désagrément que des chemins ou sentiers aient été détériorés par des engins motorisés. De ce constat, le maire, Bernard Perrin, et son adjoint Jean Yves Perraudeau ont engagé depuis trois ans des réflexions pour inciter au respect de ces lieux avec les associations les Z’amis des sentiers et les Casques verts.

La première association présidée par Alain Isnard regroupe les marcheurs et la seconde, présidée par Phlippe Martineau, les randonneurs motorisés, quad, moto… Jeudi, en mairie, une convention a été signée entre ces trois parties. Les chemins ont été classés en trois catégories, comme suit.

Chemins et sentiers catégorie « Patrimoine »

Ils sont interdits à tous les véhicules motorisés. Ils concernent tous les sentiers de la forêt d’Aizenay, le sentier de la Bercerie jusqu’au chemin de Douin, la piste cyclable, plusieurs portions du sentier des Papillons (de la route de Martinet à la route du Poiré sur Vie, de la route de la Planche Barbe à Bonnefonds et du pont de la route de Maché à l’Anjormière).

Chemins et sentiers catégorie« Aménagé »

Ils sont ouverts six mois de l’année environ, selon arrêté municipal, en fonction des conditions climatiques.

Ils sont constitués par plusieurs portions du sentier Vie et Quatorzane (de l’Epaud à la Guibretière, de l’Epaud à la Petite Guibretière, de la Paponnière à la Naulière Bernard) et plusieurs portions du sentier des Chevreuils, (de la Barbière à la route de la Bernadière, du Puyfraud à l’Augizière).

Chemins et sentiers catégorie « Commun »

Ils sont ouverts toute l’année. Ce sont les chemins agricoles et des portions de route permettant la liaison entre communes. Des panneaux informatifs portant les logos de la commune et des deux associations de randonneurs seront apposés afin de rappeler à chacun les règles à respecter. Les frais qui en découleront seront pris en charge par moitié par les deux associations.

« Cette action est à développer dans d’autres communes » a souligné Phlippe Martineau. Quant au maire, il a souhaité que « le législateur vienne soutenir ce genre d’initiative ». La convention est signée pour une durée d’un an.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Randonnée, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Sur ses chemins, la commune d’Aizenay (Pays-de-Loire) veut la paix entre randonneurs, motards et conducteurs de quads

  1. jacck35 dit :

    Bonjour! Les chemins de randonnées sont par endroits sujets
    a discutions, plus ou moins amicales. Chez moi, se sont des
    problèmes de passage, que les propriètaires n’acceptent pas ou
    n’acceptent plus! Ce qui, pour les grands domaines , font faire, de
    grands détours. Détours qui parfois peuvent produire des
    égarements, avec leur conséquences. Dans les cas décrits ici, votre
    entente, entre tous, est une bonne solution. Mais le Passage des
    bolides avec moteur dans les chemins détruisent, le calme de la
    nature, sans oublier le terrain qui est totalement bouleversé. Au
    point que les randonneurs marchent dans la gadoue, pour le moment.
    Perso, je ne suis pas pour que l’usage, en soit permis aux engins a
    moteurs. Mais il y aura quant mème du bon, ça fera peur aux grands
    animaux qui se tiennent sur leur pattes arrières, si cette méthode
    est permise en montagne. Mais d’une manière ou une autre, la nature
    en prendra un coup dans l’aile. Bonnes randonnées a tous et
    félicitations a vous pour votre arangement. Alors pour moi, je
    prendrai les chemins  » Patrimoine » Bons usages.

Les commentaires sont fermés.