Anne Etchegoyen, voix libre

La chanteuse basque Anne Etchegoyen est arrivée dans nos locaux de Bayard, accompagnée de Thierry son agent, qui traînait une pesante valise. Elle venait d’atterrir à Paris le matin même pour préparer son concert à l’Olympia du 27 février 2017. Vêtue de noir, elle balayait d’un regard flottant la cafétéria, située en rez-de-jardin. 

Nous nous sommes installés face-à-face, près des baies vitrées ensoleillée de la cour intérieure. Un chocolat chaud pour elle (qu’elle ne terminera pas). Nous avons parlé musique, forcément. Puis  de son chemin de Compostelle qu’elle a achevé d’une traite en octobre dernier. Elle était partie de sa ville natale à Saint-Palais. 

Anne  avait pris la route avec le projet de chanter dans les églises avec d’autres chanteurs, contactés avant son départ. Au bout de cinq jours de marche, elle a abandonné cette idée.

Elle avait « besoin d’introspection » après le décès de sa grand-mère et des déceptions sentimentales. Elle ne chantera plus pendant un mois jusqu’à son arrivée à la cathédrale Saint-Jacques où elle entonnera l’Ave Maria. Autre souvenir irradiant : à Muxia, ces deux heures passées à chanter dans le sanctuaire Notre-Dame-de-La-Barque, que le curé leur avait exceptionnellement ouvert.

« Depuis mon retour, ma voix est plus proche de celle que je suis vraiment. Mon chant est plus intime, plus libérée », confie-t-elle.

Peu à peu l’interview prend la tournure d’une conversation sur nos souvenirs respectifs de Compostelle. Les regards se tournent l’intérieur pour puiser et partager encore d’autres souvenirs du Camino. Le temps s’étire, le silence lestait progressivement chacune de nos phrases, comme la brume qu’on croise sur la route de bon matin. Le chemin venait nous visiter. 

C’est la fin de l’entretien. La brume se lève. Le temps de se souhaiter bueno camino. En basque, il existe plusieurs expressions pour dire « bon vent », « bonne route », « bonne continuation ». 

Izan untxa  ! Segi Ona !  Bide on ! lance Anne (écoutez là ci-dessous).

Un titre de son dernier album : Lau Haizetara (« aux quatre vents »)

Les prochains concerts d’Anne Etchegoyen

BASAURI au Social Antzokia le 19 mars 2017 à 19h00.
PESSAC à la salle Le Galet le 31 mars 2017 à 20h30.
BIARRITZ à l’Eglise Saint-Eugénie le 1er avril 2017 à 20h30.
LARUNS à l’Espace 2015 le 8 avril 2017 à 20h30.
PAMPELUNE au Théâtre Gayarre le 19 mai 2017 à 20h00.
BILBAO au Théâtre Arriaga le 21 mai 2017 à 19h00.
LA BREDE à l’Eglise Saint-Jean d’Etampes le 16 Juin à 20h30.
AIRE SUR ADOUR à la Cathédrale St-Jean Baptiste le 21 juillet à 20h30.
CAPBRETON à l’Eglise Saint-Nicolas le 22 juillet 2017 à 21h00.
URRUGNE à l’Eglise Saint-Vincent le 16 août 2017– 20h30.
CAP FERRET à la Chapelle de L’Herbe le 27 août 2017 à 18h.
SAINT-SEBASTIEN au Théâtre Maria Cristina le 25 novembre 2017 à 20h00.

son site : www.anne-etchegoyen.com

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Randonnée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire