Gers : les bénévoles remettent les GR en état

Les bénévoles du comité départemental de randonnée pédestre (CDRP) du Gers s’activent pour remettre en état le GR 65, dont les chemins ont été obstrués par la tempête. Chaque année, ce sont 10 000 pèlerins qui empruntent ce sentier vers Compostelle, rapelle l’article paru ce jour dans La Dépêche.

« La tempête a causé d’importants dégâts, expliquent à la Dépêche les responsables du CDRP. Si le problème n’est pas pris à bras-le-corps, à Noël encore on remettra en état. Or dès le mois de mars, les pèlerins arrivent. Un pèlerin sur le GR 65 met six jours pour traverser le Gers. »

Autre aspect, économique celui-là, à ne pas négliger : « La dépense journalière moyenne [des pèlerins est de ] 25€. Pour les logeurs et autres commerçants, cette manne est importante. Ils ne doivent pas être les victimes collatérales de la tempête ».

Une vingtaine de bénévoles du CDRP sont prêts à intervenir sur zone. Encore faut-il que les autorités locales donnent leur feu vert.

– Lire l’article de la Dépêche : « Tourisme. Après la tempête, il y a urgence pour les sentiers balisés du Gers« , du, 9/02/09.

Partagez !

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Conseils aux marcheurs, Militantisme, Randonnée, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.