Perros-Guirec interdit les bâtons de marche à embout métallique

Revue de presse. La commune de Perros-Guirec (Côtes-d’Armor) vient de signer un arrêté interdisant les bâtons de marche à embout métallique car ils endommagent le sentier des douaniers. Source : Ouest-France.

« Randonneurs sur le sentier, rangez vos bâtons« , Cécile Kernivinen, Ouest-France (25/06/10)

Randonneurs, troquez votre bâton dernier cri contre… une vieille branche. Ce sera l’objet tendance sur le sentier des douaniers perrosien, cet été. En effet, un arrêté municipal y interdit les bâtons à pointe métallique. Il sera effectif, dans les prochains jours, quand les panneaux explicatifs seront installés.

« C’est une mesure de prévention, explique Alain Couanau, directeur général des services à la ville, qui rappelle que 800 000 à 1 million de personnes passent par le sentier, chaque année. Des dégradations ont été constatées sur le revêtement (du perré tenu par un mélange de chaux) mais aussi sur les passerelles de bois. Certains marcheurs y plantent leurs pointes en acier. » Pire qu’une chaussure à talon aiguille…

A peine un randonneur sur six utiliserait un ou deux bâtons. Un effet de mode ? « Non, sur un terrain accidenté, deux bâtons permettent de soulager les articulations », explique un responsable de Rando Trégor. « La pointe freine sur terrain boueux, quand ça descend, complète le responsable du rayon randonnée d’un magasin d’articles de sport. Ce sont surtout les personnes âgées qui s’équipent en bâtons. »

Des protections en caoutchouc pour les pointes en métal existent mais elles sont vendues en option (un peu moins de 4 €, les deux). Les marcheurs s’en servent surtout sur le bitume, à la fois pour protéger la pointe du bâton et pour éviter le bruit. Sur le sentier des douaniers, les bâtons seront autorisés, s’ils sont munis de ces protections en caoutchouc. « Quand c’est humide, le caoutchouc glisse », regrette un randonneur. Pour cet été, ça devrait aller…

« On n’esquinte pas », proteste un couple de randonneurs bâtonné sur le sentier, lundi après-midi. Roger et Christiane viennent d’Essonne et randonnent toute l’année dans la forêt de Fontainebleau. Ils n’imaginent pas acheter des embouts juste pour passer Perros. « C’est le GR 34, c’est ridicule d’interdire les bâtons sur une portion du circuit. » Cet été pourtant, des gardes littoraux et agents de police municipale seront chargés de faire respecter l’arrêté. Et zip, le bâton télescopique fera un bout de chemin dans le sac à dos.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Conseils aux marcheurs, Randonnée, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Perros-Guirec interdit les bâtons de marche à embout métallique

  1. jean claude dit :

    quoi dire sur cette interdiction… rien

    sinon….
    comme il y a un siècle, les lignes électriques, allaient tarir les vaches

    le ou les conseillers qui ont pondu cet arrété, doivent être adepte du 4×4

  2. Sylviane dit :

    Pour quand l’interdiction des quads sur les sentiers? sûrement plus dégradant pour les sentiers que les pointes de nos bâtons.

  3. montero dit :

    Bonsoir a tous les randonneurs et randonneuses .

    je suis stupéfais de voir que quelqu’un se permète de vouloir interdire les batons a pointes metallique .
    je pense plutot que cela est très utile dans les déscente très pentu ,je pense que celui ou celle qui veut interdire cela n’ais pas un marcheur ou marcheuse mais des raleurs ou raleuses.
    a votre bon pouvoir je vous invitent randonneurs ne vous laissè pas intimidé par des gens non compétemps qui pondent des lois en restant le cul sur une chaise.
    Bonne rando a tous.

    Montero président d’un club de marche depuis de longues années.

  4. mario dit :

    il serait préférable de s’occuper de certains personnages qui pondent des choses à la mord-moi-le ( )et qui le plus souvent s’en foutent des lois ou réglementations qu’ils mettent en vigueurs, un marcheur.

Les commentaires sont fermés.