Canada : un sentier long de 21 500 km !

Le sentier transcanadien

Revue de presse. Long de 21 500 kilomètres, le sentier Transcanadien est le sentier le plus grand du monde qui reliera, à terme, les océans Atlantique, Pacifique et Arctique. 14 500 kilomètres de sentier sont déjà opérationnels, ce qui équivaut à près de 70% du parcours. Source : Le journal de Montréal.

Extrait de l’article « À la découverte du Sentier transcanadien« , par Alain Demers, Journal de Montréal (28/04/09)

Une fois complété, le Sentier transcanadien sera, selon ses promoteurs, le sentier récréatif le plus long du monde. Déjà fonctionnel sur 70 % du trajet de 21 500 kilomètres, il est emprunté pour la marche, le vélo ou l’équitation. Méconnu au Québec, le trajet passe pourtant en des lieux familiers.

Contrairement au Sentier national, destiné surtout à la randonnée pédestre en forêt, le parcours relie des tronçons déjà utilisés pour plusieurs activités de plein air, souvent en milieu habité, pour plusieurs activités de plein air, souvent en milieu habité. L’hiver, des secteurs sont fréquentés par des fondeurs ou des motoneigistes […]

Le Sentier transcanadien traverse le sud du Québec, d’ouest en est. De l’Ontario, le parcours chez nous débute par les sentiers récréatifs de la région de la Capitale nationale. Après avoir traversé la forêt, en passant par Maniwaki, le trajet rejoint le parc linéaire Le P’tit Train du Nord, de Mont-Laurier à Saint- Jérôme.

Plusieurs autres lieux familiers, dont justement des pistes cyclables, font partie du réseau: le Vieux-Port; le canal de Lachine; le parc Jean- Drapeau. Finalement, vous fréquentiez peut-être déjà le Sentier transcanadien sans le savoir.

En Montérégie, vous y êtes si vous pédalez le long du canal de Chambly. Dans les Cantons-de-l’Est, l’itinéraire passe par l’Estriade, entre Granby et Waterloo, cette piste cyclable faisant également partie de la Route verte. Le sentier fait aussi un détour par le charmant village de North-Hatley, près du lac Massawippi.

Le sentier transcanadien au Québec : phase 1: 1470 kilomètres (de 1995 à 2012), tronçons complétés à 95 % ; phase 2: 700 kilomètres additionnels (de 2006 à 2017) tronçons complétés à 9 %.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Randonnée, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.