Drôme : des jeunes marchent sur le sentier d’exil des Huguenots

Revue de presse. Le chemin, emprunté par les protestants pour fuir au lendemain de la révocation de l’Edit de Nantes (1685), est retracé. Une quinzaine de jeunes, français, italiens, allemands, et même coréens, parcourent ce chemin historique. Source : France 3 Rhône-Alpes-Auvergne.

« Un sentier « sur les pas des Huguenots« , France 3, France 3 Rhône-Alpes-Auvergne. Visionner le reportage.

L’Edit de Nantes, signé en 1598 par Henri IV vivra moins d’un siècle. Le 18 octobre 1685, Louis XIV le révoque, le protestantisme est alors interdit sur le territoire français. Cette révocation entraîne la fuite de près de 200.000 personnes vers la Suisse, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Dans la Drôme, les protestants partaient du Poët Laval par des petits sentiers. Ils furent des milliers à quitter la Drôme et l’Ardèche pour fuir les persécutions. Une quinzaine de jeunes, français, italiens, allemands, et même coréens, retracent ce chemin Historique, dont les premiers vestiges se trouvent ici, au Poët Laval. Pendant quinze jours, ils vont marcher sur les pas des Huguenots originaires du Dauphinois.

Un projet qui entend mener plus largement à une reflexion sur l’exil et la tolérance. GPS en main, des relevés sont effectués régulièrement pour repérer au plus près le chemin emprunté à l’époque. Le projet doit également aboutir à la création d’un sentier de Grande Randonnée Européen. Pour ces jeunes, la marche s’arrêtera à Laffrey en Isère à 160 kilomètres du Poët Laval. Une simple étape sur le chemin de l’exode des Huguenots, qui pour certains, avaient parcouru près de 1200 kilomètres pour rallier l’Allemagne et au delà.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Autres chemins de pèlerinage, Spiritualité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.