Arlette Schneider : « La marche est un souffle de vie »

Arlette Schneider sur le chemin

Dans son livre, « Dans mon sac, une étoile », la bordelaise Arlette Schneider, raconte l’expérience unique et intense qu’elle a vécue sur le chemin de Compostelle. Interview.

Qu’est-ce que représente pour vous la marche ?

Pour moi, la marche, source de bienfaits, souffle de vie est à la fois mouvement et pause. Cet exercice physique complet est apaisement, joie de vivre, une façon de se découvrir corps et âme et de mieux appréhender son environnement ; au fil des pas, la marche devient voyage et thérapie.

D’une part, l’homme est avant tout nomade, il a besoin d’avancer, de se déplacer, d’aller plus loin et de découvrir autre chose que le quotidien. Il lui est vital de s’approcher de la nature et de vivre l’aventure. D’autre part, la marche me permet d’arrêter le cercle infernal de la vie trépidante, stressante, néfaste à la santé. Je m’évade loin du bruit et des tracas quotidiens. En contact avec la nature, la marche me procure les bouffées d’oxygène dont la vie moderne me prive.

La marche rythme ma respiration et j’en prends conscience. Elle me libère des tensions en faisant appel à tous mes sens. Je savoure à la fois ses effets de calme et d’énergie retrouvés. Elle fait travailler tout mon corps en libérant mon esprit. Elle m’invite à la réflexion ainsi qu’à la prise de conscience de mon être physique et spirituel. Elle sait m’apporter la paix propice à la contemplation.

Compagne et confidente, la marche quotidienne est devenue une nécessité dans ma vie. Je ne peux plus vivre sans elle. Source d’équilibre, elle me fait avancer horizontalement et verticalement.

Qu’est-ce que le Camino vous a appris sur vous-même ?

Le Camino Francès, expérience unique, intense, émouvante, riche en rencontres et en « connexions » m’a fait découvrir des paysages magnifiques, il m’a appris à devenir moi-même, à partager et à m’élever spirituellement. Il m’a appris à me dépouiller du matériel et à relativiser au quotidien. Il m’a enseigné une autre façon de voir la création, une autre lumière sur la vie, la découverte de soi et la paix intérieure. Il m’a aidé à quitter mes peurs, mes appréhensions, mes doutes, à ouvrir mon cœur avec sérénité et confiance. Il m’a permis de me mettre dans une attitude vraie face aux autres, à moi-même et face à Dieu.

Le chemin a développé ma sensibilité, ma capacité de percevoir au-delà des apparences. Il m’a révélé ce pour quoi j’étais faite. Il m’a ouvert d’autres perspectives sur la vie. Il a été le révélateur de ma propre identité et de ma mission à accomplir sur terre. Chemin de Vérité, il m’a guidée vers l’Essentiel.

Comment avez-vous vécu le retour du Chemin ?

Je suis rentrée du Chemin fatiguée mais sereine et le cœur joyeux. J’ai senti en moi une renaissance, une transformation de mon être, des nouveaux projets se sont manifestés durant les semaines qui ont suivi mon retour. Cependant les premiers jours, j’ai eu des difficultés à reprendre le rythme de la vie quotidienne, à retrouver mes repères, un peu comme le voyageur qui doit s’adapter au décalage horaires après un long voyage. Je ne me sentais plus à ma place, le matériel me pesait énormément. Je trouvais le monde bien bruyant.

Chaque jour, je repensais au chemin, un peu comme un ami que je venais de quitter. J’y suis retournée l’année suivante à deux périodes : premièrement j’ai accompagné une future pèlerine pendant quelques jours et ensuite je suis repartie à nouveau seule pendant une semaine. Le chemin est un virus. Il est semblable à la rivière qui coule paisiblement sur un long parcours bordé des deux rives, semblable à un vaste cratère qui ne s’éteint jamais, semblable au flux et au reflux éternels de la mer. Il n’y a pas un chemin, à chacun son chemin. Le chemin n’est jamais fini. J’envisage de repartir l’année prochaine pour d’autres découvertes et pour découvrir d’autres moments de rencontres et de solidarité.

Recueilli par Gilles Donada/blogdesmarcheurs.fr

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Les interviews du marcheur, Lire, voir, rencontrer, comprendre, Témoignage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.