Ils randonnent nus sur la montagne Sainte-Victoire

© Serge Mercier / La Provence

Revue de presse. Alain, Jonathan, Mélanie, Florent explore la montagne Sainte-Victoire, près de Marseille, tout nus. Ces rando-nues sont organisées par l’association naturiste phocéenne. Les marcheurs témoignent de leur craintes, de leurs motivations et de leur liberté d’évoluer en pleine nature avec pour seuls vêtements leur sac à dos, leurs chaussettes et leurs chaussures. Source : La Provence.

À leur contact, Alain est comme « dans une prison ». Jonathan n’y voit rien qu’un « devoir social ». Et si Florent les ôte pour « sentir la nature », Mélanie elle, voudrait « apprivoiser » son corps. Les vêtements, c’est ainsi, ils les portent… dans leur sac. Et s’en vont marcher nus, dans la montagne Sainte-Victoire. (…)

Mélanie écrase sa dernière cigarette et les membres de l’association naturiste phocéenne se mettent en route. Ce n’est qu’une fois éloignés du parking et des regards, qu’ils se « libèrent » de leurs tissus; un simple pagne est accroché à leur sac, à portée de main en cas de rencontre.

Si l’exhibitionnisme est formellement réprimé en France, il est à dissocier du naturisme qui, lui, ne trouve pas de législation stricte. De la difficulté de faire passer une loi relative à l’apparence….

Comment ils ont eu ce besoin à un moment de leur vie, « de revenir à quelque chose d’essentiel. De naturel, assure Alain, la soixantaine. Je vis nu, chez moi, à la plage, lorsque les circonstances me le permettent. Quand je remets mes habits, j’ai l’impression de m’emprisonner dans un nid à microbes. Alors, quand j’ai découvert, dans un reportage télévisé dans les calanques, que cette association organisait des rando-nues, j’ai adhéré. »

Et dans chaque bouche, le même mot. Liberté, liberté, liberté. Le corps libéré et l’esprit avec lui. « Affranchi de tout, dans le respect de l’autre, résume Bruno, président de l’association.

L’impression extrême que tout le corps respire, dans un contact permanent avec les éléments naturels. Voilà ce que l’on ressent. La nudité est ma tenue vestimentaire. Quand je remets mon short, j’ai la sensation de couper mes jambes. »

Florent, web master du site de l’association, a déjà randonné nu, seul. C’est la première fois qu’il le fait en groupe. « Je sens la fraîcheur, le vent et le soleil sur ma peau. Je sens les brindilles sur mes jambes, la nature entière. C’est un bien-être qu’on ne peut pas imaginer, il faut le vivre. »

Derrière lui, Mélanie fuit toujours l’appareil photo. Mais elle s’est rapprochée du groupe et entre désormais dans la conversation, sans trop s’en apercevoir. « Je me sens bien. C’était un défi pour moi et je trouve ça incroyable de vivre cette expérience. Je voulais casser les tabous autour de moi, éclater les frontières, c’est un immense travail sur ma personne que je suis en train de réaliser et je suis tout simplement heureuse. »

Jonathan, son époux, la rejoint. Dans sa vie professionnelle, il a toute une équipe sous ses ordres. Il se livre : « Si je me sens bien dans mon corps, alors je me sens bien avec les autres. Je suis moins tendu et plus tolérant. Je sens déjà que cette expérience va m’aider dans ce sens et je la renouvellerai. »

Puis, comme si la nudité conduisait à la méditation, le silence se fait sur Sainte-Victoire. Un couple, vêtu, passe. La présence de corps nus ne le dérange pas. Pourquoi faudrait-il qu’elle dérange ? « C’est étonnant, on a l’habitude de recevoir des images d’un érotisme extrême à la télé, à n’importe quelle heure de la journée, des clips plus que suggestifs et des scènes sans tabou. Cela ne choque personne, s’étonne Laurent, trésorier de l’association.

Allez savoir pourquoi, dans la réalité, la nudité dans tout ce qu’elle a de plus simple, devient fortement assimilée à la sexualité. » Mélanie acquiesce. Son visage s’est ouvert, elle évolue fièrement au milieu du groupe. (…)

Source : « Tout nus dans Sainte-Victoire« , Nadia Tighidet, La Provence (28/10/11)

Partagez !

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans rando nue, Randonnée, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Ils randonnent nus sur la montagne Sainte-Victoire

  1. a2j2 dit :

    Bravo

    Je vous envie, j’essaye de marcher nu en campagne, mais les autres personnes sont moins tolérantes quand vous étes seul.

  2. Reinert Jean-Michel dit :

    Bonjour!

    Naturiste depuis plus de 35 ans, je suis contre les randos nues.

    Nous avons au fil du temps de plus en plus de lieux pour vivre nus, nous les naturistes nous devons aussi respecter ceux qui ne veulent pas vivre comme nous.

    Dans les centres de vacances nous demandons un respect de la nudité( pas toujours respecté je l’accorde ) mais si nous voulons encore pouvoir demander aux gens d’être nus dans les centres, nous devons aussi ne pas provoquer une réaction dans le sens : vous venez nus partout , nous on viens habillés partout, même dans les centres.

    Voilà, mon avis naturellement il n’engage que moi et je sais qu’il va faire réagir bon nombre de personnes.

    Beaucoup de vacanciers naturistes, je pense sauront qui je suis et j’assume complètement ce message.

    Amitiés naturistes

  3. Walter CABRITA dit :

    Oui, et je suis tout à fait de votre avis…
    Après tout dans la nature, le naturel, « la nudité », devrait être de rigueur..; ou pour le moins autoriser.
    Amitiés naturiste

  4. Christian dit :

    Bonjour. L’un des grands pionniers du naturisme, le Docteur Joseph Poucel, était catholique, et il était l’un des médecins qui ont impulsé le naturisme dans les sites naturels aux environs de Marseille, sans recourir à un centre fermé.

    Le Docteur Poucel considérait le naturisme comme un facteur de vérité et de simplicité, et il en observait les grands bienfaits dans l’éducation des enfants, à qui il évite les curiosités perturbantes.

    D’autre part les familles chrétiennes (protestantes et catholiques) étaient fortement représentées dans les débuts du village naturiste (CHM) de Montalivet, dans les années 50-60.

  5. gilles dit :

    Encore bravo à Bruno et tout le reste de l’équipe de l’association naturiste phocenne. Ce qui est amusant c’est que les rares personnes qui sont contre les randonues se trouvent parmi les naturistes et pas parmi les « textiles ». A voir tous les articles et reportages vidéos que l’on peut trouver sur http://www.vivrenu.com et http://www.tv-naturiste.com et les dizaines de personnes interrogées à ce sujet comme http://www.tv-naturiste.com/?p=372 et épisodes suivant.

  6. Bonjour Jean-Michel, bonjour à tous,

    Sous le prétexte bienveillant de vouloir respecter les autres, doit-on également vouloir compartimenter les handicapés, les gens de couleur, les femmes ou les homosexuels pour ne pas que leur aspect ne « gêne » ? Non, bien évidement ! Dans une société où il fait bien vivre, les différences d’aspects constituent plutôt un enrichissement pour tous.

    Dans un lieu privé ouvert au public, c’est déjà limite de refuser l’entrée de tel ou tel au vue de son apparence. Alors, dans un lieu public, de quel droit devrions-nous discriminer ceux qui préfèrent la « tenue de peau » à la « tenue textile » ?

    Le naturisme consacre le respect de « l’autre ». Apprenons le bien vivre ensemble avec l’arc en ciel de nos présentations.

    L’association APNEL (Association pour la Promotion du Naturisme En Liberté) œuvre pour que soient clarifiés dans tous les pays du monde les textes de loi concernant le naturisme afin que la simple nudité ne soit plus assimilée à de l’exhibition sexuelle. Merci de lui apporter votre soutien.

  7. Clar dit :

    C’est un grand débat de savoir si l’on peut être nu en tout lieu (du moins, dans la nature; il n’est pas question ici d’être nu à La Poste ou dans le bus), aussi j’aimerais juste apporter une information.

    En Allemagne, en Autriche, en Suisse (à l’exception du demi-canton d’Appenzell-Rhodes-Intérieures), en Espagne, dans un certain nombre d’autres pays encore (Croatie, Danemark), il est tout à fait légal d’être nu dans la nature, nul besoin que le lieu soit défini comme naturiste.
    Alors, les gens nus « imposent-ils » la nudité? Non, chacun est libre de s’habiller comme il veut, … ou de ne pas s’habiller.

    Imposent-ils la vue de la nudité? Pas plus qu’on n’impose la vue d’une tête nue à un musulman.

    Ces pays ont juste décidé que de voir quelqu’un nu n’avait pas de raison d’être choquant, et que personne n’était obligé de regarder ni d’en faire autant.
    C’est un peu du même ordre que le débat qui avait eu lieu il y a 35 ans et quelques au sujet des seins nus.

    En fait, au-delà de savoir si l’on va pratiquer ou non cette nudité, il s’agit simplement d’un débat de liberté individuelle. A-t-on le droit d’imposer des codes vestimentaires?

  8. Bretonniere dit :

    Bonjour,
    je suis pour le naturisme et les randos nues, nous vivons dans un monde hypocrite et *formatée* par des valeurs imposer, enlever vos oeilleres et vous seraient enfin vous même et non pas comme ont veut que vous soyez…!!! ;-))

Les commentaires sont fermés.