Landes : le nouveau refuge de Roquefort a fait le plein de pèlerins de Compostelle

Ouvert fin 2009, le nouveau refuge des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle à Roquefort (Landes) a fonctionné à plein en ce mois d’août comme le confirme son responsable, Jean Loubère. Source : Sud-Ouest.

« Le refuge de la sérénité« , Jean-Marie Tinarrage, Sud-Ouest (03/09/10)

Ce mardi 24 août, ils étaient sept à profiter de cette installation fonctionnelle et accueillante pour prendre une douche et faire leur lessive avant de se restaurer et de dormir du sommeil du juste.

Pour l’heure, ils partageaient avec les hospitaliers un bien nommé verre de l’amitié en échangeant impressions et souvenirs de ces journées ou semaines de marche pas nécessairement sur le chemin de la foi.

Deux amies venues de Lorraine, avec déjà 1 500 km dans les jambes, s’apprêtaient à repartir pour les 1 000 km restants. François, de Bar-le-Duc, s’arrêtera à Saint-Jean-Pied-de-Port et ralliera Santiago au terme d’une quatrième et dernière étape.

Chantal Simoneau, Pierre Laflamme et leur fille Marianne Dion sont québécois et marchent depuis Limoges en direction de Roncevaux. Mais ils reviendront pour terminer leur périple, y compris Marianne qui, à 15 ans, manquera deux semaines de classe mais ramènera un journal de bord copieusement annoté et de nombreuses photos.

Rayonnante et d’une sérénité à toute épreuve, elle affirme avoir déjà fait l’apprentissage de l’autonomie en triant dès le départ entre superflu et nécessaire afin de ne porter que l’essentiel dans son sac à dos. « Je n’aimais pas le thon avant de partir », dit-elle, tout sourire, après en avoir mangé faute de mieux. Elle en a aussi profité pour perfectionner son anglais en échangeant avec un Japonais.

Jusqu’à la projection du film « Les Doigts croches » de Ken Scott, rien ne prédisposait cette famille jusque-là adepte des vacances en mobile home à prendre le grand chemin. Mais la beauté des paysages les a décidés à partir après six mois de préparation. « Et on n’est vraiment pas déçus », ajoute Pier re, agent immobilier à Québec. À 7 h 30, le lendemain, ils ont quitté le refuge roquefortois pour rallier Mont-de-Marsan, avançant au jour le jour.

Lucie, partie d’Angoulême une semaine plus tôt, fermera le refuge et rapportera la clé au Café de la Paix qui se charge d’avertir les hospitaliers lors de chaque arrivée. Lucie (harmonisatrice de jardins), qui a marché avec François, entend poursuivre seule et à son rythme jusqu’à Santiago. « On part randonneur et on arrive pèlerin », conclut-elle.

Ouvrir 12 nouveaux refuges

Jean Loubère, responsable du refuge roquefortois, est trésorier de la Société landaise des Amis de Saint-Jacques et coordonnateur des structures d’accueil.

La société qui gère 6 refuges souhaiterait en ouvrir 12 de plus (un tous les 25 km) sur les quatre principaux chemins, aujourd’hui tous balisés, qui traversent le département. Elle assure aussi la formation des hospitaliers (obligatoirement anciens pèlerins) qui, entre le printemps et l’automne, assurent le fonctionnement des refuges « 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 ».

Les cinq hospitaliers locaux ont été épaulés durant six semaines par des gens du Nord et même du Canada logés dans le refuge municipal. Ils veillent à approvisionner la cuisine en produits de première nécessité et conseillent les pèlerins qui, selon leurs moyens, acquitteront ou non un « donativo » en échange de l’accueil et des services rendus gratuitement.

Créé au VIIIe siècle, le pèlerinage connaît un réel engouement passant de 68 pèlerins arrivés à Saint-Jacques-de-Compostelle en 1970 à 180 000 en 2004, dernière année sainte. Localement, 368 accueils ont été assurés en 2009 sur les 3 600 enregistrés dans le département.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Hospitalité, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Landes : le nouveau refuge de Roquefort a fait le plein de pèlerins de Compostelle

  1. anne dit :

    bonjour je suis tombée en faisant des recherches sur une photo et il me semble avoir reconnu quelqu’un .Pouvez vous me dire si le monsieur en partant de la gauche connait PLAISANCE DU GERS ?MERCI cordialement

Les commentaires sont fermés.