Réflexion : le chemin après le Chemin

Gaële de La Brosse (c) Presses de la Renaissance

Gaële de La Brosse, écrivain, journaliste, cofondatrice de l’association Chemins d’étoiles, n’a jamais quitté le chemin. Ou plutôt, il faudrait dire que le Chemin ne l’a jamais quittée.

Celle qui est sur la route depuis l’âge de 16 ans  livre ici une belle et profonde réflexion et un témoignage sur « le chemin après le chemin », donnée en novembre 2007 à l’abbaye de Saint-Louis-du-Temple, à Limon (1e étape sur la voie de Paris à Tours) dans le cadre des sessions que proposent l’association Compostelle 2000 pour ceux qui reviennent du Camino.

Un grand merci à elle d’en autoriser ici la reproduction.

PLAN de la réflexion

Les trois phases : (page 1) : avant, pendant et après le chemin

Le parcours de Gaële (pages 2 à 4) à la Guilde européenne du Raid à la fondation de la revue Chemin d’Etoiles ; son expérience de l’accompagnement des jeunes durant  la Transeuropéenne et des «Compagnons-Pèlerins sur les chemins de Saint-Jacques » entre le Puy-en-Velay et Conques, entre autres.

Les enseignements de l’esprit du Chemin :
(page 5) L’enchaînement des étapes dans la vie ;
(page 6) Le sens (signification et direction) de ces événements qui se succèdent ;
(page 7) Les obstacles à la progression.

Conclusion
(page 8 ) Il y a toujours un événement qui survient pour nous permettre de poursuivre notre route…

=> A lire aussi sur ce thème le témoignage du Père Emmanuel Gobilliard, recteur de la cathédrale du Puy-en-Velay, qui accueille, écoute et bénit les pèlerins avant leur départ.

Le chemin après le Chemin, par Gaële de La Brosse

Un dicton affirme : « Un voyage n’est accompli que quand on l’a fait trois fois : une fois avant le départ, une fois en chemin, une fois au retour » (cité dans la postface de Priez pour nous à Compostelle de Pierre Barret et Jean-Noël Gurgand).

– Le pèlerinage avant le départ, c’est le cheminement que l’on doit faire pour dépasser les obstacles qui se mettent en travers de notre route pour nous empêcher de partir.
– Le pèlerinage en Chemin, c’est le cheminement que l’on doit faire pour dépasser les obstacles qui se mettent en travers de notre route pour nous empêcher d’arriver.
– Le pèlerinage au retour, c’est le cheminement que l’on doit faire pour dépasser les obstacles qui se mettent en travers de notre route pour nous empêcher de poursuivre le Chemin.

C’est de ce dernier pèlerinage dont nous allons parler : le cheminement après le Chemin – le Retour. Ce qui nous conduira à nous interroger sur le sens profond du pèlerinage (signification et direction), sur sa portée symbolique et « opérante » (ou « opérative », pour reprendre le vocabulaire des compagnons ou des alchimistes – terme opposé à « spéculatif »), qui pourra nous aider à définir ce qu’est cet « esprit du Chemin » qui ne peut être réduit à une liste d’adresses de gîtes et de restaurants dans un guide (aussi utile soit ce guide pour assurer la logistique de notre parcours matériel).

Le cheminement après le Chemin, c’est la troisième phase de l’apprentissage : la lecture de la route parcourue, l’itinérance à partir d’un itinéraire tracé. Et comme il est nécessaire de partir d’une expérience individuelle pour pouvoir ensuite la « lire », et en retirer ce qui peut nous être commun, je vais vous exposer d’abord la façon dont je m’inscris dans cette réflexion.

Be Sociable, Share!

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Conseils aux marcheurs, Contributions des hôtes, Lire, voir, rencontrer, comprendre, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Réflexion : le chemin après le Chemin

  1. bernard dit :

    Gaël de la brosse j’aimerai savoir si cette année vous organisez des marche cette été pour les jeunes . comment vous joindre pour d’autres renseignements Merci

  2. nocquet b dit :

    c’est moi qui est mis comment faire pour vous joindre pour des marches pour des jeunes jai mis mon email

Les commentaires sont fermés.