Le Jour du Seigneur lance ses pèlerins-reporters vers Compostelle

L’émission « Le Jour du Seigneur » fête l’année jacquaire en lançant, jusqu’au 31 juillet,  des pèlerins-reporters vers Compostelle. Outre un carnet de bord avec l’association Compostelle 2000, le programme comprend aussi un documentaire sur le sens de la marche et sur l’hospitalité.

Ce film est une réflexion sur le sens de la marche et une introduction aux trois autres documentaires sur Compostelle comme chemin de pèlerinage.

La marche, activité physique, est de moins en moins pratiquée alors que la randonnée pédestre connaît un regain d’intérêt. Pourquoi ? Qu’est-ce que la marche nous apprend que la voiture, le train ou l’avion ne peuvent nous faire découvrir ? Comment ce déplacement physique opère-t-il du même coup un déplacement intérieur ? Qu’est-ce que la marche nous fait vivre comme expérience humaine et spirituelle ?

Avec :

  • Bernard Ollivier , créateur de l’association SEUIL pour venir en aide aux jeunes en très grande difficulté en leur redonnant confiance par la marche,
  • Edouard Cortès et sa femme qui viennent d’accomplir le pèlerinage Paris-Jérusalem à pied et sans argent,
  • des randonneurs sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

SEUIL est une association de réinsertion des adolescents en grande difficulté par la marche à pied. Avant de partir pour son gîte de Uhart-Mixte où il est hospitalier, Pierre-Marc Allart nous fait découvrir le crédo de l’association Seuil : « Marcher … pour s’en sortir ».

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Randonnée, Spiritualité, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.