Meurthe-et-Moselle : José de Sa marche de Lorraine au portugal pour les dons d’organe

Revue de presse. José de Sa,  40 ans, habitant de Vaux-Warnimont (Meurthe-et -Moselle) va rallier son village natal au Portugal. Il est parti le 15 avril pour ce raid à pied dont le but est de sensibiliser au don d’organes. Marié et père de 3 enfants, José de Sa est arrivé en France en 1971 avec ses parents. Atteinte de la maladie orpheline de Wilson, José a été transplanté du foie. Un frère et une soeur en sont décédés tandis que trois autres frères et soeurs en souffrent.


Extraits de l’article : « Il marche 2.000 km pour le don d’organes« , La Montagne (12/05/09)

José a découvert sa maladie à l’âge de 24 ans, suite au décès de son frère de 19 ans. Un traitement permet de ralentir la progression de la maladie, due à une accumulation toxique de cuivre dans le foie, avant la greffe d’un nouveau foie. Aujourd’hui, José témoigne de l’importance des dons d’organes.

Le marcheur va emprunter le plus possible les chemins qui mènent à Saint-Jacques de Compostelle, par l’Espagne. « Je préfère être vu ; je prends des départementales plutôt que strictement le chemin : les automobilistes peuvent lire mon drapeau ». Il a emprunté la route de Grand-Bourg à Bénévent après 25 jours de marche et 620 km parcourus. Le parcours jusqu’à Joane au Portugal est long de 2.000 km. C’est un pèlerinage qu’il souhaite faire en 100 jours, à raison de 6 à 7 heures de marche quotidienne.

« Je veux faire connaître à tous les dialysés, transplantés, alités, personnes en attente de greffe, qu’on peut marcher ». La transplantation d’organes et la greffe de tissus sont devenues une réalité pour de nombreux patients. Mais cet espoir ne pourrait exister sans le don d’organe, sans cette générosité et cet esprit de solidarité.

Pour encourager José de Sa : joane1511(arobase)wanadoo.fr. En savoir plus sur le don d’organes : l’Agence de la biomédecine et la Fédération des Associations pour le Don d’organes et de Tissus humains.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Militantisme, Randonnée, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.