Olivier Lemire a traversé le plaisir et la sagesse pour arriver au bonheur

Olivier Lemire traverse les contrées françaises. Pas n’importe comment : il vient de parcourir 1 500 km vers le Bonheur. Source : Ouest-France

« Olivier Lemire marche vers le bonheur« , Ouest-France (01/10/10)

Profession : marcheur. Ce cadre parisien de 50 ans a pris un congé sabbatique pour marcher de façon originale, reliant des lieux-dits aux noms évocateurs. Son dernier périple l’a mené au Bonheur, une rivière cévenole, en passant par le Plaisir, la Sagesse ou la Santé. Il a parcouru 1 500 km, à pied bien entendu, en l’espace de deux mois.

« Le Bonheur, ça me faisait rêver, explique t-il. Et j’ai décidé de partir de Paris vers les Cévennes en passant par des lieux-dits dont le nom a un sens. »

Invité par l’association Traverse, Olivier racontera son périple ce samedi au lycée Jean-XXIII. Mais il précise : « Je ne cherche pas à envoyer un message. Je veux juste témoigner d’une expérience. De notre rapport à la géographie, à la nature, à la marche. » N’hésitant pas à dire qu’il ne sort jamais du pays, il se veut « militant de la campagne française. »

Un personnage qui ne pouvait pas échapper à l’association herbretaise, (Les Herbiers, Pays-de-la-Loire) spécialisée dans l’envie de découvrir d’autres paysages et de faire rimer vacances et rencontres.

Au mois de février Olivier sortira un deuxième livre, récit de ce voyage. Son premier livre, Celui qui marche, est paru aux éditions du Cherche Midi en novembre 2008.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Randonnée, Spiritualité, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.