Pour récolter des fonds contre le cancer, l’humoriste Stéphane Rousseau partira sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

Revue de presse. L’humoriste québécois Stéphane Rousseau marchera dix jours sur les 300 derniers kilomètres du chemin de Saint-Jacques de Compostelle en août 2011 pour récolter des fonds en faveur de la Société de Recherche sur le Cancer, dont il est devenu le porte-parole. Ses parents et sa soeur ont été victimes de la maladie.  Source : SRC, Pure People, 24h Montréal.

[…] Stéphane Rousseau a voulu témoigner de la fermeté de son engagement en acceptant de participer à la deuxième édition du Challenge SRC. Il fera partie de l’expédition qui parcourra à pied les 300 derniers kilomètres du célèbre Chemin de St-Jacques de Compostelle pendant une dizaine de jours au mois d’août 2011 en Espagne.

Pour cette première année de soutien, Stéphane fera la promotion des destinations du Tour du Mont Blanc, des Chemins de Compostelle, du Machu Picchu et du marathon d’Amsterdam.

Le Challenge SRC est un programme d’expéditions et de collectes de fonds qui a pour objectif de soutenir la recherche sur le cancer. Ces expéditions permettent à des adeptes du sport d’aventure de réaliser des exploits physiques qui demandent courage, effort et persévérance. L’objectif de collecte de fonds des participants pour la deuxième édition du Challenge permettra le financement d’une dizaine de projets de recherche sur le cancer. […]

L’humoriste canadien, papa d’un petit Axel, qu’il a eu avec la danseuse Maud St-Germain, explique pourquoi il a choisi cette cause : « J’avais envie de m’investir. J’ai été associé à de nombreuses causes dans le passé, mais comme le cancer m’a tellement touché, je trouvais que c’était légitime pour moi de mettre ma notoriété au service de la Société de recherche sur le cancer. Il faut absolument encourager la recherche. Nous devons trouver un maximum de solutions. »

Stéphane Rousseau a perdu ses parents et sa soeur des suites d’un cancer, première cause de mortalité au Canada. […]

→ Sa page personnelle sur le site de la SRC

→ Sa page Facebook.

Autre initiative québécoise pour récolter des fonds contre le cancer : Compostelle en tandem

[…] Une trentaine de Québécois se sont envolés, vendredi 3 septembre, vers Lyon en France, pour participer au défi Compostelle en tandem. Ils auront pour mission de parcourir de 100 à 175 kilomètres à pied, en dix jours, pour amasser des fonds et soutenir des proches atteints du cancer.

Ils partiront de Puy en Velay, en plein centre de la France pour se rendre jusqu’à Conques, plus au Sud-Ouest.

En plus de payer leur voyage coûtant près de 2500$, les marcheurs devaient amasser au moins 1000 $ chacun pour s’inscrire au défi. Or, déjà 50 000 $ ont été amassés jusqu’à maintenant. Tout l’argent recueilli ira directement à la Fondation québécoise du cancer (FQC).

« Les marcheurs ont déjà dépassé leur objectif et les gens peuvent continuer à donner tout au long du défi », précise Velma Boal, coordonnatrice aux communications à la FQC. […]

 

Sources :
– « Stéphane Rousseau, nouveau porte-parole de la Société de recherche sur le cancer », communiqué de presse de la société de recherche sur le cancer (08/09/10)
– « Stéphane Rousseau : Touché par le cancer, il part à Saint-Jacques-de-Compostelle…« , Pure People (09/09/10)
– « Défi Compostelle : défier la maladie sur le chemin de la vie », Jean-Marc Gilbert, 24h Montréal (03/09/10)

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Militantisme, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Pour récolter des fonds contre le cancer, l’humoriste Stéphane Rousseau partira sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

  1. Nathalie Grenier dit :

    Bonsoir , je me nomme Nathalie , je suis mère de 3 magnifiques garçons , ou plutôt de 3 hommes , un de 20 , l`autre de 18 et le dernier de 17 ans.
    Jài eu la chance , si je peux dire ainsi , malgré la douleur que cela nous apporte , d`accompagné mes 3 plus grandes amies a traversé cette terrible épreuve , ainsi que mon père.
    Quand je « chance«  c`est dans le sens ,que cette maladie nous a tellement réuni et fait de nous des complices , comme les 2 doigts de la main , jamais je n`avais eu de lien aussi intense avec des gens , le respect , l`amour,la confiance mutuel….. c`est d`une richesse extrême.
    Aujourd`hui ils ne sont plus….si il reste encoredes places de disponible c`est avec une immense fierté et honneur que je voudrais y participer.
    J`aimerais avoir plus de détail si cela est possible , donc a bientôt.
    Merci beaucoup
    Nathalie Grenier

Les commentaires sont fermés.