Québec : le pèlerin-quêteux marche pour les soins palliatifs

Revue de presse. Québec. Un étrange marcheur sillonnera les routes de l’Outaouais, au cours des deux prochains mois. On l’appelle le Pèlerin-Quêteux. Oui, il quête… mais pas pour lui. Dans chaque région du Québec qu’il visite, il marche au nom d’un centre de soins palliatifs auquel il souhaite apporter son aide. Source : Le Droit (Québec).

« Un étrange marcheur sur la route », François Pierre Dufault, Le Droit (20/09/09)

Bâton d’une main, clochette de l’autre. Coiffé d’un bonnet et vêtu d’un dossard blanc, André Doucet s’avance d’un pas alerte. Il a le sourire affable, le regard clair et le bras tendu vers les gens qu’il rencontre. Le retraité a entrepris d’amasser des fonds pour des causes qui lui tiennent à coeur, il y a une dizaine d’années, et il a depuis parcouru plus de 17 500 km à travers 384 municipalités du Québec.

C’est cependant la première fois que le Pèlerin-Quêteux s’amène en Outaouais. L’homme de 66 ans dit avoir été séduit par la mission de la Maison Mathieu-Froment-Savoie (MMFS), à laquelle il consacrera les deux prochains mois de sa vie.

En 1997, M. Doucet a pris sa retraite après une carrière en éducation. Originaire du Saguenay, le titulaire d’une maîtrise en théologie de l’Université Laval a consacré toute sa vie professionnelle à l’enseignement moral et religieux dans une école secondaire de Québec. Il décide alors de réaliser un vieux rêve : celui de prendre le chemin de Compostelle.

Celui qui allait devenir le Pèlerin-Quêteux s’est donc entraîné pendant un an avant d’entreprendre son pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, de la France à l’Espagne. Il en est revenu avec le désir de continuer sa route au Québec, et de marcher dans le but d’amasser des fonds pour des causes communautaires dans le domaine de la santé.

M. Doucet a d’abord marché pour la Fondation Mira, pour la Fondation québécoise du cancer et pour la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine à Montréal. Depuis six ans, il se consacre exclusivement aux centres de soins palliatifs, comme la MMFS. Il a amassé plus de 248 000 $ pour différents organismes depuis 1999.

Jusqu’à la mi-novembre, le Pèlerin-Quêteux poursuivra la marche des quelque 400 personnes qui ont amassé 40 000 $, hier matin, au profit de la MMFS.

« Je vais me rendre partout à Gatineau, dans le Pontiac et à Maniwaki. Je vais visiter des centres commerciaux, des foyers pour personnes âgées et je vais aller voir les gens dans les maisons s’ils m’invitent. Je ne suis pas juste un quêteux, je suis aussi un ambassadeur de l’organisme que je représente », a déclaré M. Doucet, rencontré par LeDroit.

À certains endroits où il s’arrêtera, le Pèlerin-Quêteux sera invité à prendre la parole dans des églises au moment de l’homélie du dimanche. Il invitera les paroissiens à donner à la MMFS et à signer son bâton de pèlerin. C’est son 86e bâton rempli d’autographes. À chaque endroit qu’il visite, le marcheur dit qu’il n’en revient pas « de l’accueil, de l’altruisme et de la compassion » des gens qu’il croise.

« Il y a 25 ans, il n’y avait pas de centres de soins palliatifs. Et les gens mourraient quand même. Ils mouraient comme des chiens. Des maisons comme celles-là ne sont pas importantes, elles sont nécessaires », a confié M. Doucet.

En échange de ses services, le Pèlerin-Quêteux ne demande que l’organisme qu’il soutient lui permette de se loger et de se nourrir le temps de son pèlerinage. L’argent qu’il amassera d’ici novembre, il le remettra en entier à la MMFS.

Suivez le fil info du marcheur sur Twitter

Ce contenu a été publié dans Compostelle, Hospitalité, Militantisme, Spiritualité, Témoignage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Québec : le pèlerin-quêteux marche pour les soins palliatifs

  1. Les soins palliatifs permettent à des personnes touchées par la maladie ou le handicap, en perte d’autonomie… de bénéficier de services de préposés aux bénéficiaires, d’infirmiers, de spécialistes tels que des ergothérapeutes ou massothérapeutes.

Les commentaires sont fermés.